Zac Efron : Pas du tout crédible en étudiant ?

Ecrit par

Zac Efron est de retour sur nos écrans, pour cette fois-ci, jouer le rôle d'un étudiant et membre de fraternité. meltyCampus a voulu savoir si ce rôle lui allait comme un gant ou non.

Hier est sorti au cinéma le film Nos pires voisins qui met en scène un couple habitant près d'une maison de fraternité. Comme vous l'aurez deviné, la cohabitation va être rude entre les amoureux et les Delta Psy. Pour incarner un des membres de cette confrérie, le réalisateur a eu la bonne idée (ou pas) de faire jouer Zac Efron, ancien étudiant des écoles d'arts et acteur aimant chanter tout en faisant du basket. Et on pourrait se demander si ce jeune homme de 26 ans est crédible ou pas dans ce rôle. Dans le film, Zac Efron passe son temps à s'amuser, boire, coucher et rendre la vie impossible à ses voisins. Qui ne serait pas crédible dans ce genre de rôle à part le prince Harry. En 2012, nous l'avions vu à l'affiche de Paperboy, un film politique qui se déroule en 1969. Alors quitte à choisir entre les 2, on le préfère encore dans le rôle de l'étudiant insolent. Ce ne sont pas les tweetos qui vont nous dire le contraire :

Les jeunes filles fans de cet acteur depuis la saga High School Musical, auront le plaisir de retrouver Zac Efron torse nu la majeure partie du film. D'ailleurs, voici pour elles les photos de classe de Zac Efron et de Vanessa Hudgens jeunes. Pour ceux qui au contraire, trouvaient que cette saga de lycéens réduisait l'acteur, seront eux heureux de voir l'acteur être passé du "smack" du lycée aux "emballages de filles sexys" dans ce film. Ce choix d'acteur n'est peut-être pas si mal en fin de compte. Et ce n'est pas les chiffres qui vont nous contredire. Le site Premiere.fr nous apprend que : "Nos pires voisins, sorti vendredi aux USA, démarre très fort avec 51 millions de dollars de recettes pour ce week-end…c'est un excellent démarrage -plus qu'excellent car le film n'aurait couté que 18 petits millions." Conclusion : quand Zac Efron passe du lycée à la fac, c'est beaucoup mieux !