WEI : Le campus du Saulcy à Metz accueille ses étudiants étrangers avec un "Welcome day" !

Ecrit par

Le campus de Saulcy est à l'origine d'une excellente initiative : un "Welcome day" pour accueillir les étudiants venus de l'étranger. Et une fois encore, l'ambiance était au beau fixe.

Les programmes d'échanges entre étudiants sont toujours plus nombreux. Le plus connu reste Erasmus. Il touche un grand nombre d'universités en France (comme l'ESC Dijon qui met le paquet pour intégrer les petits nouveaux en septembre) et notamment le campus de Saulcy à Metz. Du coup, histoire de faciliter leur intégration (et la vie), les associations étudiantes ont mis en place un "Welcome Day". Au programme, café, croissants et prospectus. Bien entendu, une visite du campus est également prévue. Les nouveaux arrivants peuvent ainsi découvrir leurs salles de classe, l'amphi, le restaurant universitaire, la bibliothèque ou encore la salle de sport. Le vice-président étudiant Ludovic Martinet se charge chaque année de l'accueil, et ce en trois langues. Il faut dire que l'année dernière, c'est environ 7 000 étudiants étrangers qui sont arrivés au sein de l'université Messine. Et presque tous les pays sont représentés.

WEI : Le campus du Saulcy à Metz accueille ses étudiants étrangers avec un "Welcome day" !

Ainsi, 500 étudiants chinois s'inscrivent chaque année, à l'aide de l'Institut Confucius de l'Université de Lorraine. Les élèves utilisant Erasmus sont aussi fortement présents, avec une grosse majorité d'Allemands. Angie, elle, a quitté la Colombie pour venir poursuivre ses études dans l'Hexagone. "J’ai voulu venir pour la bonne qualité de l’éducation ici et pour pas cher. En Colombie pour avoir un enseignement de bon niveau il faut aller dans le privé et c’est trop cher" a-t-elle expliqué au Républicain Lorrain. Évidemment, faire de nouvelles connaissances dans un pays étranger n'est pas forcément une chose aisée (heureusement qu'il existe des associations comme le BDE de Polytech Lyon qui propose un SAV de rentrée aux étudiants). Du coup, Ludovic Martinet se veut rassurant : "En cours, vous allez être mélangés à des Français, ils ne mordent pas, vous pouvez leur parler". À la rédaction, nous leur souhaitons une bonne rentrée. Participez-vous à un Weekend d'Intégration ?