Vous êtes nul en cours ? Vous pouvez devenir professeur des écoles !

Ecrit par

En France, aujourd’hui, on peut devenir professeur des écoles avec 4 de moyenne au concours. meltyCampus vous en dit plus.

Que se passe-t-il lorsque l’on obtient 4 de moyenne ? Vous êtes désespéré, vos parents hurlent, et vous pouvez dire adieu à toute chance de réussir vos concours / examens / partiels…. Bref, c’est la bérézina. En revanche, si vous obtenez une telle note au concours externe pour devenir professeur des écoles à Versailles ou à Créteil, vous êtes admis ! Félicitations ! Vous n’en revenez pas ? Et pourtant c’est vrai. Selon Rue89, ces académies possèdent un seuil d’admission des candidats extrêmement bas en raison du nombre de postes élevés à pourvoir, et en plus le nombre de candidats à chuté en 10 ans, passant de 60.000 à 26.000. Une vraie catastrophe pour la région Parisienne, qui se voit obligée d’accepter un peu les premiers venus pour transmettre tout leur savoir à nos chères têtes blondes. Ca explique peut-être pourquoion retrouve des images improbables dans des livres de cours...

Pourquoi une telle démotivation ? Première raison, les candidats doivent être titulaires d’un master et non plus d’une licence pour passer le concours, ce qui réduit déjà le vivier. Mais ce facteur n’explique pas à lui seul une telle désertion des épreuves. La raison principale peut-être expliquée par un proverbe américain : "Payez des cacahuètes, vous obtiendrez des singes". Etre professeur, c’est s’engager pour un métier qui, lorsque l’on est pas dans l’enseignement supérieur, est difficile, pas reconnu à sa juste valeur, et sous-payé. Les professeurs ne sont bien sûrs pas tous mauvais à Versailles et à Créteil, il y a eu de très bons candidats, mais il faut bien répondre à la pénurie des vocations et surtout trouver encore des étudiants motivés par de telles conditions de travail. Et la plupart du temps, ils ne le sont pas. Ils n’ont juste pas eu le choix. Encore mieux, certains professeurs ne passent même plus par la case concours ! Comme cette femme qui s'est fait passer pour une prof pendant deux ans !