Virus Ebola : La première étudiante américaine qui a contracté le virus est une Sigma Kappa

Ecrit par

On connaît les plus grandes craintes des aspirantes, membres ou anciennes des sororités : être recalée à l'entrée, être victime ou coupable de bizutage, se faire renvoyer, contracter le virus Ebola… Non, attendez, quoi ? meltyCampus fait le point.

La première victime américaine du virus Ebola est une jeune infirmière de 26 ans, Nina Pham, membre de la sororité Sigma Kappa de l'Université Texas Christian, où elle a obtenu son diplôme il y a quatre ans. Jusque il y a peu de temps, c'était une jeune salariée tout ce qu'il y a de plus normale : altruiste, sympa, marrante, aimant les chiens. En fait, elle s'est montrée trop altruiste pour son propre bien. En effet, elle faisait partie des 70 personnes qui ont soigné Eric Thomas Duncan pendant sa quarantaine à Dallas, lieu de résidence de la jeune fille. C'est comme ça qu'elle a été contaminée par le virus. Rassurez-vous, le système médical américain est un des plus performants au monde, et Ebola n'est pas systématiquement mortel s'il est traité à temps. Nina Pham a donc de bons espoirs de guérison. Les livres 50 Shades of Gray contaminés par l'herpès sont un plus grand motif d'inquiétude.

Cependant, s'inquiète le site Total Sorority Move, "ça aurait pu être n'importe laquelle d'entre nous" – c’est-à-dire, un membre d'une sororité (ou d'une fraternité, d'ailleurs, les hommes ne sont pas immunisés). Ce qui déclenche une certaine psychose chez les étudiants, en témoignent les recherches Google sur le sujet : "comment survivre dans la nature sauvage", "quelle liste de provisions pour l'Apocalypse" ou encore "contagion on va tous mourir oh mon dieu". Pas la peine de paniquer ou de vous construire un bunker, on n'en est pas encore à l'ambiance de The Walking Dead et ses zombis qui crèvent l'écran dans la saison 4. En attendant, l'auteur de l'article de Total Sorority Move confie s'être envoyé un verre de vin et un comprimé de Xanax avant d'appeler sa mère. C'est bien mieux que de se la jouer Into the Wild pour rien.

Source : totalsororitymove.com