Virus Ebola : L'université Navarro rejette les postulants africains par peur du virus

Ecrit par

Le Texas, ses traditions, sa ruralité, ses universités. C'est dans l'une d'elles qu'est né le scandale. L'Université Navarro a refusé l'admission d'étudiants africains, sous prétexte qu'ils étaient originaires de pays touchés par le virus Ebola. meltyCampus fait le point.

Certaines universités américaines sont réputées pour leur sélection particulièrement drastique. De toute évidence, ce n'est pas le cas de l'université Navarro ; et pourtant, c'est bien cette dernière qui a refusé des postulants africains par peur du virus Ebola (à ce propos, l'étudiante américaine touchée par le virus fait partie des Sigma Kappa) . Face à cette vague de psychose, des soutiens de la cause africaine n'ont pas hésité à poster les lettres de refus sur leurs comptes Twitter. Qui plus est, il s'avère que le Texas compte un cas de virus Ebola dans son Etat. Selon toute logique, l'université aurait dû refuser les candidatures texanes. Critiquée par le plus grand nombre, Navarro est devenue la risée du Web social, perdant alors toute crédibilité.

Virus Ebola : L'université Navarro rejette les postulants africains par peur du virus

En guise de riposte face à cette vague de critiques, Navarro s'explique sur son site. Elle explique que sa valeur première est la diversité de ses étudiants et qu'ils ont admis une centaine d'étudiants africains à l'automne dernier. L'université se justifie en expliquant que pour l'année scolaire en cours, ses partenariats se tournent vers la Chine et l'Indonésie. Le message rate sa cible, puisque la lettre envoyée aux étudiants fait bien mention d'Ebola. Or, dans ses explications, l'université n'y fait plus référence. Dans un contexte où le virus est au cœur de toutes les préoccupations, nul doute que cette affaire ne sera pas un cas isolé. Quant à l'université Navarro, elle s'est surtout ridiculisée, car elle a refusé des postulants nigérians alors qu'aucun cas d'Ebola n'a été signalé dans le pays, et ses explications n'ont convaincu personne.

Source : http://www.brobible.com/