Vie étudiante : 5 choses que seuls les étudiants fauchés peuvent comprendre !

Ecrit par

La vie d’étudiant n’est pas de tout repos et c’est d’autant plus le cas lorsque l’on est fauché ! 5 choses que les étudiants qui galèrent financièrement sont les seuls à comprendre.

On vous le disait il y a quelques semaines, le dernier rapport de l’UNEF est formel : cette année universitaire va coûter encore plus cher aux étudiants. Ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts ont sans doute d’ailleurs dû prendre un job étudiant pour arrondir leurs fins de mois. Quand on est fauché, notre comportement change et on se met à avoir de drôles de petites habitudes. 1. Le restaurant universitaire, ce n’est pas si mal en fait. Un repas complet pour 4€ : que demande le peuple ? Le RU, c’est la vie, il n’y a pas à dire. En plus on peut faire des stocks de fruits et de petits pains pour l’appart’… Les plus fauchés iront jusqu’à piquer des verres et des couverts. 2. Le ciné oui, mais le mardi parce le mardi il y a Orange Cinéday. Deux places pour le prix d’une ? Le choix est vite fait. Tant pis si les sorties de films se font le mercredi !

3. Les week-ends chez papa & maman sont l’occasion de faire des provisions. A chaque fois que vous rentrez chez vos parents, c’est la même chose : vous repartez avec deux énormes poches/sacs rempli(e)s de courses et l'estomac plein. Merci Maman ! 4. Vous avez envie de pleurer quand vous finissez votre bidon de lessive. La lessive, c’est une ruine, on ne va pas se mentir. 5. Organiser une soirée, c’est s’assurer d’avoir à manger au moins pour les deux jours à venir. En invitant suffisamment de personnes, vous devriez réussir à vous débrouiller pour avoir quelques pizzas et paquets de chips non entamés à la fin de la soirée. Les bouteilles d’alcool, c’est bonus : vous pourrez les apporter chez des potes la prochaine fois qu’ils feront une fête. Une raison de plus d’organiser une soirée ! Alors, vous vous reconnaissez dans ces 5 habitudes ?