Un stagiaire meurt après avoir travaillé 3 jours d'affilée

Ecrit par

Le scandale va-t-il éclabousser la Bank of America à Londres ? Un jeune homme qui y effectuait son stage a été retrouvé mort à son domicile après avoir travaillé 72 heures d'affilée...

Voilà qui ne va pas améliorer la réputation des stages... Beaucoup d'entreprises sont en effet accusées de profiter de leurs stagiaires pour leur faire faire les tâches les plus pénibles et les plus ingrates, au mépris parfois des droits du travail les plus élémentaires. Moritz Erhardt était un étudiant allemand à l'université du Michigan aux États-Unis, qui effectuait son stage à la Bank of America de Londres. Après avoir travaillé 72h d'affilée dans la banque londonienne, l'étudiant, épileptique, se serait effondré dans sa douche et a été retrouvé mort par son colocataire quelques heures plus tard. Son stage devait s'achever dans une semaine, d'après nos confrères du Point.

Un stagiaire meurt après avoir travaillé 3 jours d'affilée

Les regards se sont très vites tournés vers la BAML, qui s'est dite "profondément choquée et attristée par la nouvelle" en ajoutant qu'il s'agissait d'un élément "très qualifié et à l'avenir prometteur". Mais comment ce stagiaire a-t-il pu être amené à travailler autant, sans pause ? D'après de nombreux témoignages qui fleurissent depuis cette triste affaire, ce serait monnaie courante dans le secteur bancaire, au Royaume-Uni. Un stagiaire évoque "les trois pires mois de [sa] vie" tandis qu'un autre se souvient des amplitudes horaires méprisées : "Quand un taxi te ramène chez toi à 7 heures du matin et t'attend en bas de chez toi pendant que tu prends ta douche pour te ramener dans la foulée au travail". Moritz était rémunéré environ 3000€ par mois pour son stage, un beau salaire digne des entreprises qui payent le mieux. Mais à quel prix ?

Un stagiaire meurt après avoir travaillé 3 jours d'affilée
Un stagiaire meurt après avoir travaillé 3 jours d'affilée