Un étudiant en médecine sauve un acteur d'une pendaison sur scène !

Ecrit par

L'histoire aurait pu tourner au drame. Heureusement, un étudiant en médecine a réagi rapidement. L'acteur a été transporté à l'hôpital.

Rien ne vaut l'œil de l'expert. Si Raphael Schumacher (27 ans) est encore en vie aujourd'hui, c'est grâce à la réactivité d'un étudiant fraîchement diplômé de médecine. Lundi 1er février, le jeune acteur se produit sur scène au Teatro Lux à Pise en Toscane (nord de l'Italie). Il incarne un personnage masqué dans la pièce Mirages. En accord avec le texte, Raphael devait simuler sa mort. Ce suicide fictif devait initialement se faire à l'aide d'un pistolet chargé à blanc. Le comédien a opté au dernier moment pour la corde, selon BFM. Pour une raison inconnue, sa mise en scène s'est changée en vraie pendaison. Raphael était en train de s'étrangler en direct, lorsqu'un bon samaritain a compris que les spasmes étaient réels. L'étudiant en médecine a bondi sur scène pour le décrocher. Les étudiants en médecine gèrent encore mieux dans la vraie vie que dans Grey's Anantomy.

Toute la troupe est sous le choc. "L'étau aurait dû être faux et un harnais aurait dû le rattraper s’il était tombé. Je n’arrive pas à expliquer comment un tel incident est arrivé" a déclaré l'un des acteurs. Les secours sont rapidement intervenus. Raphael Schumacher a été transporté à l'hôpital. Il est actuellement dans le coma. Les médecins espèrent un rétablissement, mais ne se prononcent pas encore. Le nom de l'étudiant sauveur n'a pas été révélé. Le théâtre a ouvert une enquête pour comprendre comment une telle catastrophe a pu se produire. La mère de l'acteur a tenu à faire une déclaration sur l'état psychologique de son fils. "Il a récemment perdu son père et mis fin à une relation amoureuse, mais il avait retrouvé sa sérénité. Il n'avait aucune raison de se suicider" a-t-elle affirmé. Avec ce genre d'histoire, nous n'avons pas très envie d'une sélection trop restrictive en PACES. Mine de rien, c'est utile d'avoir un médecin dans la salle. Que penses-tu de cette histoire ?

Source : BFM