Un CV et une lettre de motivation en béton : Les Conseils Monster

Ecrit par

Jeunes étudiants en partance pour la vie active, le moment tant redouté de la confection du CV et de la lettre de motivation est arrivé. Heureusement, meltyCampus a récolté les conseils de Karl Rigal, porte parole de Monster.fr pour vous aider dans cette lourde tâche.

La fin de l'été se profile dangereusement et les étudiants se dirigent vers les bancs de la fac. D'autres se retrouvent un peu démunis et doivent faire face à un changement radial dans leur vie, la recherche d'un job. Dix mille questions se posent alors concernant les méthodes de recherche de ce fameux premier emploi ! Mais une étape est certainement obligatoire pour réussir son entrée dans la vie active : Le curriculum vitae ainsi que la lettre de motivation, devenus incontournables. Karl Rigal, porte-parole du site de recherche d'emploi Monster.fr a donné à meltyCampus des conseils pour avoir un CV et une lettre de motivation bétons ! Tout d'abord, nous dit-il, il faut « cibler les bonnes offres ». Pas la peine de postuler à des annonces pour lesquelles on demande 10 ans d'expérience. Ensuite, il faut se borner à des offres proches de sa formation et "ne pas s'égarer dans la recherche" !

Pour la présentation du CV, il faut qu'il soit simple et efficace ! Mais surtout sans aucune faute d'orthographe ou d'expression ! Le titre doit « correspondre au champ lexical du poste recherché » insiste Karl Rigal. Pas la peine de se casser la tête pour un CV original sur une bouteille de vin, les rubriques doivent être toujours les mêmes pour que le recruteur ne se perde pas. Les classiques fonctionnent toujours : Formations, expériences professionnelles/non professionnelles, Langues/ Informatique et Intérêts/hobbies. Pour la catégorie "Formations", pas la peine d'en faire une tartine, il faut lister ses diplômes (en restant pertinent : le BEPC n'est pas forcément à lister si vous avez un doctorat ! ), la mention éventuelle ou le classement. Concernant les expériences professionnelles, il faut situer les entreprises, ce qu'elles ont apporté, ce qu'on y a fait, pour combien de temps. Les expériences non professionnelles sont également à mettre en avant. Si vous avez fait partie d'une association ou d'un club de sport pendant plusieurs années, ça montre votre engagement, votre autonomie, et votre passion. Des atouts non négligeables aux yeux d'un employeur. Pour le niveau de langue ou pour le CV en général, pas la peine de mentir, l'employeur se rendra bien assez vite compte si votre niveau en anglais n'est pas top. Alors, soyez honnête !

Un CV et une lettre de motivation en béton : Les Conseils Monster
Un CV et une lettre de motivation en béton : Les Conseils Monster

Concernant la lettre de motivation, l'objectif est de "ne pas paraphraser le CV" et de ne pas faire du "hors-sujet" insiste Karl Rigal. Elle doit apporter "une valeur ajoutée" : il faut expliquer pourquoi on veut le poste (d'où l'appellation "de motivation") , et pourquoi on est fait pour ce job. Karl Rigal nous explique que le CV est pour montrer "son savoir faire" tandis que la lettre de motivation est pour "le savoir-être" ! Encore une fois, l'orthographe est primordial ! Mais il faut également faire ressortir sa personnalité, insister sur ses qualités comme le travail en équipe, l'énergie, l'adaptation... Attention à ne pas trop s'emballer en faisant de longues phrases. Si le recruteur met cinq minutes à en comprendre le sens, il passera à quelqu'un d'autre ! La simplicité et efficacité feront votre force ! D'autres conseils sont à retrouver sur le site de Monster pour réussir sa recherche d'emploi. Prêts pour la recherche ?

Un CV et une lettre de motivation en béton : Les Conseils Monster
Un CV et une lettre de motivation en béton : Les Conseils Monster