Turquie : Les étudiants au coeur du mouvement

Ecrit par

Les étudiants turcs gagnent peu à peu du terrain. Dernièrement, c’est la place Taksim qui est tombée aux mains des contestataires.

C’est la folie. Après de violentes échauffourées ayant duré plus de 24 heures, les forces de l’ordre se sont retirées du cœur d’Istanbul. Les étudiants ont célébré cette ‘’victoire’’ une grande partie du week-end. Selon nos confrères de France Info, les altercations ont commencé vendredi matin, alors que la police a dû intervenir pour déloger des militants regroupés dans le parc Gezi, sur ladite place. Après le ‘’printemps arabe’’ de 2010-2011 qui a fait chuter les régimes de plusieurs pays, c’est aujourd’hui le gouvernement turc qui est menacé. En effet, Recep Tayyip Erdogan, au pouvoir depuis 11 ans, a vu sa politique dénoncée par la grande majorité des étudiants. Comme les observateurs s’y attendaient, le mouvement contestataire s’est propagé tel un virus. Désormais, il souffle un vent de révolte sur Izmir, Antalya et Ankara, la capitale. Et ce n’est pas la première fois que les étudiants se révoltent. meltyCampus vous a déjà montré que les Universitaires avaient fait valoir leurs droits. Quoi qu’actuellement, la situation est assez différente…

Turquie : Les étudiants au coeur du mouvement

Depuis vendredi soir, les étudiants ont reçu un soutien de poids. L’opposition au gouvernement islamo-conservateur s’est alliée avec les étudiants en colère. De plus, certains membres de la majorité commencent à ‘’retourner leur veste’’. Et pour cause. Le gouvernement actuel ne fait plus du tout l’unanimité, notamment à cause des dérives autoritaires dont fait preuve Erdogan, même si le revenu par habitant a triplé depuis son accession au pouvoir. Mais, au fond, les étudiants manifestent contre le projet d’urbanisation intense du gouvernement. Malgré ces évènements,la Turquie reste un pays qui attire beaucoup les jeunes.

Turquie : Les étudiants au coeur du mouvement - photo
Turquie : Les étudiants au coeur du mouvement - photo