Tunisie : Les sciences politiques de nouveau étudiées

Ecrit par

Avant la révolution, l'enseignement des sciences politiques était interdit. Mais depuis, de grandes avancées ont été faites. Explications avec meltyCampus.

Le site québécois du Huffington post nous fait découvrir le portrait de Vincent J.- Painchaud, un étudiant québécois parti étudié à Tunis. L'Université Laval (BIEP), au Québec, propose aux étudiants d'effectuer une session à l'étranger et l'étudiant a donc choisi d'aller étudier les Sciences juridiques et politiques à l'Université de Carthage à Tunis. "Dès la première journée, plusieurs collègues m'ont questionné sur mes motivations d'avoir quitté le Québec, considéré en Tunisie ni plus ni moins comme un Eldorado, et m'être inscrit dans leur université en période d'instabilité". Pourtant au Québec, les étudiants rencontrent des difficultés comme le prouve cette manifestation pour la gratuité de l'université. Il ne suffit pas de comprendre la situation théorique pour réellement comprendre le politique d'un pays, il faut aussi aller sur le terrain. "Il est impossible de comprendre réellement la transition politique qui s'est opérée (et s'opère encore) en Tunisie en se référant uniquement à l'analyse d'un cadre théorique".

"Il existe une quantité phénoménale d'associations au sein desquelles les étudiants essaient de faire valoir leurs idées. Les moyens utilisés vont de la mobilisation citoyenne et l'expression par les arts (tels que le cinéma amateur, le théâtre, la musique, etc) à la désobéissance civile". Avant la Révolution, les cours de sciences politiques étaient interdits. L'ancien régime contrôlait le contenu lié au domaine des sciences sociales et juridiques. Mais depuis, le pays a connu bien des changements ! Depuis 2011, l'Université de Carthage propose une maîtrise et un doctorat en Sciences politiques. "L'enseignement des sciences politiques est essentiel pour outiller non seulement la future classe politique, mais aussi les futurs journalistes, leaders syndicaux et lobbyistes, lesquels seront issus de la jeunesse d'aujourd'hui". Vous pouvez aussi voir iciles études que vous devez faire pour entrer en politique.

Tunisie : Les sciences politiques de nouveau étudiées - photo
Tunisie : Les sciences politiques de nouveau étudiées - photo