Tornade Oklahoma : 91 morts, la réaction de Philippe, étudiant en météorologie

Ecrit par

La banlieue d'Oklahoma a été touchés par une puissante tornade lundi. Le bilan provisoire est de 91 morts. Pour meltyCampus, Philippe, étudiant en météorologie, a livré ses impressions sur cette tragédie.

Ruines et désolations. Voilà ce qu'a laissé sur son passage la puissante tornade qui a frappé lundi 20 mai, la banlieue d'Oklahoma City. Depuis plusieurs jours, le Midwest des Etats-Unis est secoué par des épisodes climatiques importants. Cependant, aucun n'avait atteint la puissance de l'ouragan, large de 3 kilomètres, qui s'est abattu dans les environs d'Oklahoma City, la veille. Le bilan est lourd : 91 personnes ont trouvé la mort et on dénombre quelques 150 blessés. Selon la chaîne américaine CNN, on déplore malheureusement une quarantaine d'enfants parmi les victimes de la tempête. D'une violence inouïe, la tornade a dévasté des zones entières d'habitations et laissé une population dans le dénuement le plus total. Pour Philippe, 23 ans, étudiant en météorologie à l'Ecole Nationale de la Météorologie (ENM) de Toulouse, ces phénomènes n'ont rien d'anodins. "Ces types d'événements climatiques risquent de se multiplier dans les années à venir principalement à cause du réchauffement climatique" prévient-il. En effet, meltyCampus vous en parlait : il y a peu, une tornade ravageait une université américaine.

Plus d'actu sur Etats-UnisTornade Oklahoma : Les maisons d'étudiants hébergent les victimes

Tornade Oklahoma : 91 morts, la réaction de Philippe, étudiant en météorologie - photo
Tornade Oklahoma : 91 morts, la réaction de Philippe, étudiant en météorologie - photo

En formation d'ingénieur en météorologie, le jeune homme analyse la situation d'un oeil affûté. D'après lui, les conséquences de cette tornade sont tragiques mais "cela arrive chaque année aux Etats-Unis et dans les Caraïbes." Il poursuit. "On est frappé par les pertes humaines mais avec des vents soufflant à plus de 300 kilomètres à l'heure, c'était prévisible." lâche-t-il un brin fataliste. La saison des tornades aux Etats-Unis a été inhabituellement calme jusqu'à la semaine dernière. Un tourbillon avait alors frappé la ville de Granbury au Texas, faisant six morts. Philippe, qui souhaiterait par la suite travailler pour Météo France, estime que les Etats-Unis se relèveront de cette tragédie. "C'est un coup dur à encaisser, comme pour l'ouragan Kathrina. Mais pourquoi donc les autorités n'ont-elles pas fait évacuer la zone ? C'est ça la question" s'interroge Philippe. En attendant, les habitants font preuve de solidarité : les maison d'étudiants hébergent des victimes.