Top Chef 2015 : Quelles sont les formations pour devenir cuisiner ?

Ecrit par

L'émission Top Chef sur M6 donne envie de se mettre aux fourneaux. Et pourquoi pas en faire son métier ? meltyCampus a listé les formations pour devenir cuisinier :

Mitonner de bons petit plats pour la plus grande satisfaction des estomacs, le beau métier que voilà ! Oui, nous avons la fibre poétique aujourd'hui chez meltyCampus. Plus exactement, quand nous ne sommes pas occupés à rédiger de merveilleux articles (si, si) il nous arrive de regarder la télévision. Or depuis lundi 26 janvier, voici que la chaîne M6 diffuse une nouvelle saison de Top Chef. Une bonne raison pour se pencher sur le fonctionnement d'une vraie cuisine de restaurant. Une cuisine, qu'est-ce que c'est ? Réponse, un monde bien hiérarchisé : commis, cuisinier, chef de partie, second de cuisine, chef de cuisine. Nous laissons de côté la restauration rapide pour nous concentrer sur le modèle du restaurant traditionnel. Même si le cuisinier peut exercer dans différentes sortes d’entreprises : restaurants, brasseries, traiteurs, restaurants de collectivité (telles que écoles, hôpitaux, cantines d’entreprise, maisons de retraite), restauration à bord des moyens de transport, centres et villages de vacances, etc. Découper, éplucher, émincer, cuire, rissoler, mijoter... Sentez-vous ces bonnes odeurs qui accompagnent la réalisation d'un plat pour la satisfaction du client ? Si cette vision vous a donné la vocation, penchons-nous sur le métier de cuisinier en chef décrit par cidj. Ce travail n'est pas fait pour les tire-au-flancs. La journée du chef cuisinier commence tôt le matin, au marché. Il détermine les quantités à acheter, négocie les prix et vérifie la qualité des produits.

Certaines préparations sont réalisées à l'avance. C'est le cas des assemblages (type pièce montées) ou des plats destinés à être congelés. Dans la cuisine elle-même, les plats sont normalement "faits maison" et préparés au moment du service. Le cuisinier se soucie beaucoup de la présentation. Il sait que la vue et l'odorat compteront autant que le goût dans la dégustation. Cuisinier est donc un métier qui requière un certain sens artistique... ainsi qu'une bonne endurance. Seul ou en brigade, le cuisinier est debout la plupart du temps. Il travaille dans un environnement chaud et bruyant. Après le service, la cuisine doit être laissée impeccable. Pantalon, veste et toque sont obligatoires. Ici, on ne plaisante pas avec l'hygiène. Ratatouille en cuisine, c'est uniquement dans l'imagination de Disney. Les évolutions de carrières se font souvent avec les années d'expérience. Un commis débute au SMIC, soit 1 458 euros par mois. Le cuisinier débutant touche lui environ 1 700 euros mensuels. Séduit par ce métier ? Aux Etats-Unis, tu peux même trouver des cours de cuisine québécoise à la fac ! Voici les formations françaises qui peuvent t'y conduire :

  • CAP cuisine
  • CAP restaurant
  • CAP APR (agent polyvalent de restauration)
  • Bac professionnel cuisine
  • Bac professionnel commercialisation et services en restauration
  • MC cuisinier en desserts de restaurant
  • MC art de la cuisine allégée
  • BP cuisinier (pour les personnes déjà dans la vie active)

Ces diplômes pour devenir cuisinier se préparent à temps plein, dans des lycées professionnels publics ou en écoles privées. La plupart des établissements proposent des alternances avec un contrat de professionnalisation, ce qui permet d'avoir déjà un pied dans la vie active. Compte tenu de la nature du métier, l'apprentissage est aussi envisageable. Maintenant, à vos marmites !

Source : http://www.cidj.com/article-metier/cuisinier-cuisiniere