Top 5 des préjugés sur les étudiants en école de commerce

Ecrit par

Les étudiants en écoles de commerce sont les sujets de nombreux clichés, à tord ou à raison. meltyCampus a souhaité démêler le vrai du faux et vous présente le Top 5 des préjugés sur les étudiants en école de commerce !

HEC, l'Essec, la Reims Business School : la France compte de prestigieuses écoles de commerces, qui sont parfois une manne financière pour les régions qui les accueillent. Les intégrer nécessite de passer des concours très sélectifs. Une fois admis, les élèves sont en généralement bien encadrés. Mais les clichés sur les étudiants en école de commerce ont la peau dure ! Que de poncifs au sujet de ces futurs cadres et chefs d'entreprises. Orgueilleux, mégalos, voire même pervers narcissique, donc à priori susceptibles d'être les plus acharnés sur les victimes de bizutage, il n'est guère facile d'être étudiant en école de commerce par les temps qui courent ! Pour alléger le fardeau de ces pauvres hères, meltyCampus vous présente le Top 5 des préjugés les plus courants sur les étudiants en école de commerce. En espérant que cela changera les mentalités !

1- Ils ont leur carte aux Alcooliques Anonymes

THE préjugé, véhiculé par l'un de ces innombrables reportages, programmés en seconde partie de soirée bien sûr, au sujet des fiestas, plus qu'arrosées, organisées par les écoles de commerces. Ces fêtes sont pour la plupart sponsorisées par des marques de spiritueux. Du coup, on se la colle à moindre frais... et ce cliché perdure ! Pourtant, en faculté de médecine ce n'est guère mieux...

Top 5 des préjugés sur les étudiants en école de commerce
2- Ils ont un melon gros comme une pastèque

Petit récapitulatif : ces étudiants se voient déjà à la tête d'une entreprise du CAC 40, ont un ego surdimensionné et sont prêts à écraser quiconque se mettrait en travers de leur route pour arriver à leurs fins. Un poncif tenace, nourri il est vrai, par le manque flagrant d'humilité dont font preuve certains patrons de grandes entreprises. Encore un effort !

Top 5 des préjugés sur les étudiants en école de commerce
3- Ils sont plus superficiels que Paris Hilton et Kim Kardashian

Pour détrôner ces deux égéries de la futilité, il faut y aller ! Et pas avec le dos de la cuillère ! Pourtant, selon la doxa, l'opinion publique, l'étudiant en école de commerce ne songerait qu'à s'offrir des Porsche, passer l'été sur des yachts et s'enrichir sans effort. Nuançons ce propos. Beaucoup d'étudiants triment pour s'en sortir et ne sont pas seulement obnubilés par l'appât du gain. Du moins, on l'espère !

Top 5 des préjugés sur les étudiants en école de commerce
4- Ils sont plus radin que l'oncle Picsou et Gripsou réunis

Toujours près de ses sous l'étudiant en école de commerce. Cela va sans dire : à terme madame ou monsieur, sera chargé de gérer les portefeuilles de potentiels gros clients. Autant prendre de bonnes habitudes maintenant. Bon, et au regard des prix pratiqués par les écoles, on ne va pas leur jeter la pierre hein ? Un cliché qui avec la crise, risque de prendre du poids

Top 5 des préjugés sur les étudiants en école de commerce
5- Ils se parfument avec des billets de banques

L'argent n'a pas d'odeur ! Et pourtant les préjugés veulent que l'étudiant en école de commerce roule sur l'or et se parfume au Channel numéro 5 euros. Si ce n'est plus. Encore une idée reçue. Certains étudiants sont boursiers et font d'énormes sacrifices financiers pour étudier et réaliser leurs objectifs.

Top 5 des préjugés sur les étudiants en école de commerce