Tinder : Les pires messages de la semaine ! #68

Ecrit par

Après une petite pause, la redac' revient avec son fameux rendez-vous des pires phrases Tinder . Pendant les vacances, les étudiants se sont lâchés.

On se demande souvent où l'on va rencontrer sa prochaine copine, mais personne ne peut vous le dire. Par hypothèse, on peut se dire que vous avez plus de chances de trouver l'amour à la fac, car vous êtes censé y passer toutes vos journées. Certains étudiants veulent à tout prix rencontrer la bonne personne au coin d'une rue, par un effet de surprise. D'autres ne comptent pas attendre si longtemps que leur âme sœur croise leur chemin. Pour cela, ils envahissent les sites de rencontres, mais le terrain est miné. Il faut réussir à trier les personnes qui sont là juste pour s'amuser et draguer, celles qui ne veulent qu'un coup d'un soir et les autres qui recherchent vraiment l'amour. Malheureusement, vous tombez peu souvent sur la dernière catégorie et à la place, vous devez subir les relous qui sont prêts à tout pour vous séduire. Vous ne voyez pas de quoi je parle ? Voici quelques exemples.

"Je ne suis pas là pour une relation sérieuse, tu as beau essayer de me draguer, ça ne marchera pas"

marisa tomei album never nic nicnever

"J'aime lécher les fesses si ça t'intéresse"

tongue licking lick john boehner

"J'espère vraiment que tu n'es pas une p***"

angry mad never alyson hannigan dont do that

"Tu me fais une pipe ? Tu avales ? - Non - Tu ne sers vraiment à rien alors"

pfff

"Quand on couchera ensemble, tu pourras faire comme si tu étais une abeille ?"

hello sup hola hai ellen page

"On peut tester le ears fucking ?" ears = oreilles

no emma stone sick ill funny face

Les pires phrases de Tinder se multiplient et semblent se ressembler. Eh oui, côté créativité, les étudiants ne sont pas très imaginatifs. Ces répliques seraient-elles utiles pour draguer Bertrand Chameroy ? Je ne pense pas, car le chroniqueur semble être un timide qui aime les choses sérieuses. En attendant, la rédac' adore tomber sur ce genre de phrase, ça égaye notre dimanche soir. Avez-vous déjà reçu de telles répliques ?

Source : Total Frat Move