Tinder : L'appli pour les étudiants insociables ? Le débat du jour

Ecrit par

L'application Tinder, tu la connais par cœur. Tu as peut-être même fait des rencontres mémorables dessus. Dans tous les sens du terme. Tinder, bénédiction ou fléau pour ta vie sociale ? meltyCampus ouvre le débat.

Il y a des moments de ta vie où franchement tout te semble gris et déprimant. Peut-être as-tu remarqué que tu présentais les symptômes. Ne fais pas l'enfant, tu sais très bien de quoi nous parlons. Ces 6 signes infaillibles qui indiquent que tu es prêt à retourner sur Tinder. Tu es une personne normale, tu te débouilles parfois tout seul comme un grand, mais tu n'es pas contre un coup de pouce. S'il y a 10 millions de matches par jour sur Tinder, c'est bien la preuve qu'on peut y faire des rencontres ! Et puis c"est ça où rester vautré devant ta télévision à engloutir des montagnes de chips et de sucreries. Mais une question te turlupine. Est-ce qu'on ne rencontre pas beaucoup d'insociables sur Tinder ? Soyons francs, c'est un peu oui et non.

D'abord, on ne peut pas nier que Tinder ait un côté très addictif. Lorsque tu likes de façon boulimique, tu as parfois l'impression d'être une sorte de robot programmé pour appuyer systématiquement sur ce stupide petit cœur. Yolo, tu t'en moques. Tout le monde a l'air disponible sur cette appli, ce serait trop bête de ne pas tenter sa chance. D'ailleurs s'ils sont là c'est qu'ils l'ont voulu, non ? Puisqu'ils ou elles ne pourront pas se plaindre de harcèlement, autant se lâcher.Les pires messages laissés sur Tinder, tu t'en délectes presque. Tu ne serais pas un troll par hasard ?

Ensuite, il y a ces fois terribles où personne ne matche avec toi. Malgré le temps que tu y passes, tu restes un défavorisé du like. Ton ego en prend un coup, et tu finis par croire que c'est toi qui es insociable. Pourtant, tu respectes les 10 commandements de Tinder. Notre conseil ? Il y a un temps pour tout et ce n'est pas le moment pour toi de te prendre une série de vestes. Lâche Tinder et fais-toi plutôt une saison complète de La petite maison dans la prairie. Quand tu auras envie de voir brûler la maison avec tous ses occupants et de piétiner Laura Ingalls sous les sabots d'un cheval, tu seras en bonne condition pour affronter la jungle de Tinder.

Puis, il y a ce moment génial où le mec ou la fille trop canon que tu viens de repérer matche avec toi. Vous échangez, il ou elle veut te rencontrer. La vie est belle, les oiseaux chantent, tu veux bien promettre tout ce qu'on voudra, d'ailleurs vous aller vous marier, partir vivre à Miami, faire 3 enfants et acheter une immense maison avec un chien et un jacuzzi. D'abord, on se calme. Le point positif, c'est que tu es tout sauf un utilisateur insociable. D'ailleurs tu es prêt à faire de gros efforts, tu fouilles déjà dans ton placard pour te changer et oh mon Dieu, c'est quoi cette coupe de cheveu ? Du sang-froid, c'est peut-être le début d'une histoire géniale.

Une fois qu'il y a rancard, ce n'est pas dans la poche pour autant. Trouver la perle rare, c'est aussi une question de chance. Finalement, Tinder n'est pas si différent des autres sites de rencontre. Une personne séduisante en photo pour se révéler complètement inintéressante pour toi dans la vraie vie. Un coup pour rien donc (sans vilain jeu de mot, espèce de petits dégoûtants !). Sortir avec un véritable insociable, non merci ! Sur meltyCampus, nous t'avons raconté ces 3 horribles histoires arrivées à des étudiants sur Tinder. Heureusement, ces cas sont assez très rares et tu auras peut-être droit toi aussi à ton happy end.