Témoignages : "Je suis entrée à la fac malgré ma discalculie !"

Ecrit par

La discalculie est un trouble de l'apprentissage des nombres et du calcul. Cette étudiante a poursuivi ses études à la fac malgré ses difficultés.

Être nul en maths à l'école, c'est très handicapant. Les mathématiques jouent un rôle important dans l'appréciation du niveau des élèves. Un étudiant mauvais en maths (et par effet domino, en sciences) est vite catalogué "mauvais" voire franchement "stupide". Julita (22 ans) n'a jamais renoncé à son rêve, entrer dans une bonne université. Ce n'était pas gagné d'avance, car la jeune fille souffre de discalculie depuis toute petite. Elle n'arrive pas à intégrer l'apprentissage de l'arithmétique. La chaîne YouTube de ce prof de maths lui aurait été très utile. Une situation d'autant plus difficile à accepter que Julita a toujours été une élève sérieuse et attentive en classe. "J'ai toujours pensé que je devais être bonne en classe. Je voulais la note maximale à tous mes exercices et tous mes examens. Même à l'école primaire, je prenais les devoirs notés très au sérieux. Je désirais entrer dans une université prestigieuse de haut niveau, comme beaucoup d'autres élèves. L'école n'a pourtant jamais été facile pour moi. C'était une grande source de stress, d'anxiété et de frustration" raconte Julita à HerCampus. .

Plus Julita avance dans son parcours scolaire, plus sa différence devient difficile à porter. La jeune fille est plutôt jolie, attentive en classe et s'exprime avec aisance. Une partie de ses professeurs et de ses camarades la voient comme une bimbo écervelée. Certains enseignants pensent qu'elle ne travaille pas assez et devra se contenter d'un cursus professionnel moins prestigieux. "Quand votre cerveau fonctionne différemment, vous devez comprendre comment fonctionne le système scolaire classique. Il faut ensuite adapter sa façon de travailler pour réussir à l'école. Vous devez travailler vos compétences en communication et surmonter votre propre orgueil quand vous avez besoin de demander de l'aide scolaire" raconte Julita. L'étudiante se rabat sur les activités artistiques dans lesquelles elle excelle : la photographie, la musique, le théâtre et l'écriture. Les 10 signes que tu fais des études de lettres résument sa vie. Après le lycée, Julita intègre la Marymount University, un établissement privé de Virginie (sud-est des Etats-Unis). "C'était un grand triomphe pour moi et ma famille" se souvient-elle. La jeune fille a obtenu son diplôme de littérature anglaise en mai 2015, et un double diplôme de l'université de Georgetowwn en octobre 2015. "Je veux que les étudiants plus jeunes avec des troubles d'apprentissages sachent qu'ils peuvent réussir malgré tout" conclut Julita. Que penses-tu de son histoire ?

Source : HerCampus