Témoignages : "Je préfère rester celle qui ne boit pas ! "

Ecrit par

L'alcool est aussi incontournable dans une vie étudiante que Google sur internet. Cette étudiante préfère pourtant éviter de boire.

Boire ou ne pas boire, telle est la question. Les étudiants qui arrivent à l'université aiment aussi faire la fête. Aux Etats-Unis, la consommation d'alcool est interdite avant 21 ans... ce qui n'empêche pas les jeunes sur les campus de boire parfois jusqu'au coma éthylique. C'est une attitude dangereuse pour votre santé et/ou votre sécurité. Sur meltyCampus, nous ne vous répéterons jamais assez d'être prudents avec l'alcool. Pourquoi gâcher la fête avec une gueule de bois, un coma éthylique ou pire encore si quelqu'un verse la drogue du viol dans votre verre ? Finir la soirée la tête dans la cuvette n'a jamais été le summum du glamour. Les étudiants qui connaissent leurs limites évitent de les outrepasser. De son côté, Lanesha (19 ans) a choisi l'abstinence totale. "Quand les gens me demandent pourquoi je ne bois pas, je réponds quelque chose du genre "Je veux garder le contrôle de mon corps" ou "Je n'en ai juste pas envie." Souvent, ils essaient de me convaincre de prendre un verre ou même une gorgée. Après quelques tentatives, ils laissent tomber. Je ne pense pas que mes raisons pour ne pas boire - dès maintenant, et je l'espère pour toujours - regardent qui que ce soit. Même si cela consterne beaucoup de gens, tous les étudiants n'aiment pas boire et faire la fête chaque semaine" raconte la jeune femme à HerCampus.

Il n'est jamais très confortable d'avancer à contre-courant. Lanesha n'est pas une étudiante asociale. Elle aussi aime sortir avec ses amies. Elle commande simplement un jus ou une eau minérale quand ses copines essaient des cocktails. Son attitude n'induit aucun jugement moral envers ceux qui boivent, que ce soit avant ou après leurs 21 ans. Bien entendu, elle devient d'office le Sam de la soirée. Les 7 trucs qui t'arrivent quand tu es le dernier étudiant sobre n'ont plus de secret pour elle. La vraie raison de son abstinence, Lanesha ne l'avoue qu'à ses proches. "Mon père biologique était un alcoolique. Je n'ai plus de contact avec lui depuis ma classe de quatrième, mais je me suis promis que je ne toucherai jamais à l'alcool. Je sais bien que prendre une bière ou un verre de vin ne fait pas de vous un alcoolique. Mais ceux qui ont connu un proche avec un problème de boisson savent ce que c'est qu'un rapport malsain à l'alcool. Quand j'étais petite, j'ai vu tous les problèmes et les tensions que l'alcool a créés dans ma famille. Et après, je prendrais le risque de refaire vivre à ceux que j'aime ce qui m'a tant fait souffrir quand j'étais enfant ? Non merci" dit-elle. Lanesha ferra tout son possible pour ne pas reproduire cet exemple. Que penses-tu de cette attitude ?

Source : HerCampus