Suisse : Il vole l'identité de sa prof pour valider son cours !

Ecrit par

Cet étudiant suisse était prêt à tout pour faire valider son cours ! Y compris à hacker l'adresse mail de sa prof et à se faire passer pour elle. Résultat : renvoyé !

Printemps 2013. Un étudiant suisse s'inscrit à l'université de Lausanne en Suisse (où un pénis géant pousse à la fac de Basel) et suit un cours sur Shakespeare dispensé par deux enseignants. Cours à l'issue duquel il doit rentre un mémoire pour faire valider sa matière. Le mémoire a-t-il été envoyé et validé ? Selon 20 minutes, l'étudiant jure que oui, et l'un des deux enseignants se rappelle avoir lu et validé le travail. Pourtant, l'adresse mail de la seconde enseignante a été usurpée afin d'envoyer un mail de validation à la secrétaire de l'université, qui s'est étonnée de lire une énorme faute d'orthographe dans ledit mail. Ce n'est qu'en répondant à l'enseignante que celle-ci s'est aperçue que son adresse avait été usurpée.

Après enquête, le Centre informatique de l’université a découvert que le courriel incriminé provenait de l’adresse IP tchèque d’un site dont la spécialité est l’envoi de message usurpant l’adresse d’un tiers. Les experts ont aussi prouvé que les mails provenaient de l’ordinateur du tricheur. Celui-ci nie et met ses problèmes sur le dos d’une désorganisation de l’Unil. Il a finalement été renvoyé de la fac le 2 avril, avant de faire appel. Raté : le jugement a été confirmé le 18 septembre dernier, avec cette mention : "La responsabilité du recourant est d’autant plus importante qu’on peut attendre d’un étudiant-assistant qui entend poursuivre sa carrière académique par un travail de doctorat qu’il fasse preuve d’une probité accrue." Dommage !