Stage : 10 moments gênants que tu as forcément vécu en tant que stagiaire !

Ecrit par

En hommage à tous les stagiaires estivaux, meltyCampus vous propose un top 10 des moments les plus "awkward" que l'on peut vivre durant un stage.

L'été est synonyme de vacances, de plages, de soleil, de bronzages, de voyages… et de stages. Car oui, c'est durant cette période que les stagiaires sont les plus nombreux. Il faut dire que c'est l'occasion parfaite pour avoir une première expérience professionnelle (et puis se dorer la pilule sur le sable c'est très surfait). Évidemment, même si le métier diffère, chaque stage possède des situations communes. La rédaction vous avait déjà proposé le top 10 des stades par lesquels tu passes obligatoirement lors d'un stage d'été. Aujourd'hui, meltyCampus décide de compiler les 10 moments les plus gênants vécus par n'importe quel stagiaire. Et autant vous dire que cela risque de vous faire remonter de mauvais souvenirs. Et pour plus de conseils sur la vie palpitante de stagiaire, abonnez-vous à notre dossier Stage.

Ne pas savoir comment s'habiller

Un costume ça fait trop sérieux ? Mais venir en sweat, jean et baskets, est-ce que cela ne fait pas "trop" casual ? Et c'est quoi ça "Smart-casual" ?

Votre nouveau nom est désormais : "Le stagiaire"

Vos collègues ne vont pas s'embêter à retenir votre nom, surtout si vous ne restez que six mois. Les plus sympas vous donneront, à la limite, un surnom.

Attendre dehors que quelqu'un vous ouvre car vous ne pouvez pas entrer

Vous commencez à 9h mais vous n'avez pas encore de clé/badge et bien sûr aucun des numéros de vos collègues. Et évidemment, ces derniers entament leur journée à 11h. En plus, il pleut.

Se faire le plus discret possible

Un tas de réflexions vous submerge telles que : " Est-ce que je tape trop ou pas assez vite ?", "je peux grignoter ?" ou "j'espère que cela ne va pas déranger mon voisin si je respire".

Perdre toutes ses capacités

Pour peu que vous ayez le stress facile, vos capacités de travail en prennent un coup. Vous ne savez plus comment allumer un ordi, faire un copier-coller ou sauvegarder un texte. Vous en venez à vous demander comment vous faites pour encore respirer.

Ne pas savoir comment se comporter lors d'une réunion super importante

Vous êtes là depuis deux jours et on vous envoie directement en réunion avec votre N+1, son N+1, le N+1 de son N+1, ainsi que les clients et des potentiels investisseurs. Autant dire que la pression est ultra forte et que vous ne savez plus où vous mettre (se rouler en boule sous la table n'est pas une solution).

Reaction GIF: don't know, Jim Carrey, Dumb & Dumber
S'ennuyer ferme

Vous avez voulu tellement bien faire que vous avez terminé l'intégralité de vos tâches quotidiennes en seulement 4h. Du coup, vous ne savez plus quoi faire pour le reste de la journée et vous avez trop peur de déranger votre boss qui a l'air super occupé (alors qu'il glande sur Facebook comme vous). Heureusement pour vous, Internet est vaste.

Être surchargé de boulot

Toujours dans l'optique de bien faire, vous avez dit oui à tout. TOUT. Le souci, c'est que le travail s'accumule comme les deadlines. Et là, c'est le début de la panique car vos collègues prennent un malin plaisir à vous demander : "Tu penses avoir fini ce boulot quand ?"

Ne toujours pas comprendre au bout de la troisième fois

Trois fois. C'est la troisième fois que votre patron vous donne les instructions. Et pourtant, rien à faire, votre cerveau refuse tout simplement d'intégrer l'information. Vous hochez la tête poliment tout en vous répétant : "P*tain mais de quoi il parle ?"

Vous ne savez pas quand partir

Il est 18h. Sur votre convention / contrat, c'est officiellement l'horaire de votre fin de journée. Pourtant, vous paniquez à l'idée de partir pile à l'heure et de passer pour un employé qui surveille méticuleusement la pendule et qui n'est pas prêt à faire quelques concessions. Du coup, vous voilà parti pour 10 minutes d'attente jusqu'à ce que votre N+1 vous dise de quitter le boulot.