Soirée étudiante : Il tombe du deuxième étage d'un immeuble et meurt !

Ecrit par

Un étudiant de Sciences-Po Lille en mobilité internationale est mort en Argentine, lors d'une soirée étudiante en tombant par la fenêtre

C'est dans le cadre de ses études à Sciences-Po qu'Arthur Fauconnier s'est rendu en Argentine au début de l'année scolaire 2014. Etudiant en troisième année, il participait à un programme de mobilité internationale, au sein de l’université Cuyo de Mendoza, au pied des Andes, à environ 1 000 kilomètres à l’ouest de Buenos-Aires (retrouvez ici les conseils pour subventionner ton projet de mobilité internationale). Selon le journal argentin "los Andes" Arthur Fauconnier serait tombé d'une fenêtre du deuxième étage d'un immeuble, vers 5h du matin, vendredi (heure locale) alors qu'il se trouvait en soirée avec des jeunes étudiants de l'université. Selon les sources, le jeune homme aurait cherché a s'aérer suite à un sentiment de malaise, aurait ouvert la fenêtre et perdu l'équilibre. Il aurait chuté sur le patio en contrebas et se serait violemment cogné la tête. D'après Ouest-France, les secours n'ont malheureusement rien pu faire pour le sauver.

Soirée étudiante : Il tombe du deuxième étage d'un immeuble et meurt !

Une enquête a été ouverte, mais la thèse de l'accident semble être la cause la plus probable. Pierre Mathiot, le directeur de Sciences Po Lille confiait samedi soir : "On ne sait pas grand-chose des circonstances du décès. Il serait tombé d'une fenêtre ou d'un balcon. Mais l'enquête de police démarre seulement". Ainsi, il propose aux étudiants de l'école de se retrouver pour un moment de recueillement en hommage à Arthur ce mercredi à 12h dans le hall d'entrée de Sciences Po Lille . La page Facebook de Sciences-Po Lille a rapidement transmit l'information et les jeunes ont décidé d'organiser une rencontre sportive inter-universitaire dédiée à l'étudiant. Arthur Fauconnier était passionné de sport et en particulier de football. Il faisait partie des 250 élèves de l'école répartis lors de leur année de mobilité internationale dans 45 pays du monde. Parmi eux, une quarantaine sont en Amérique du Sud.

Source : http://www.angers.maville.com/