Smic-Jeunes : Les étudiants révoltés !

Ecrit par

Le président du Medef, Pierre Gattaz, a proposé d’instaurer un SMIC-jeunes afin de leur permettre d’entrer dans le monde du travail. Cette proposition a fait un tollé dans le monde politique mais qu'en est-il chez les étudiants ? meltyCampus vous en parle !

Pierre Gattaz a proposé mardi 15 avril un Smic pour les jeunes, qui s’appliquerait à titre temporaire, inférieur au Smic actuel. Cette mesure devrait, selon lui, favoriser l’embauche des étudiants diplômés grâce à la réduction du coût du travail. Cette annonce tombe après la remise en cause du Smic par Pascal Lamy, ex-directeur général de l’Organisation mondiale du commerce, proche de Mr Hollande. Des économistes, amis de ce dernier, ont eux aussi mis à mal ce niveau de rémunération à travers un livre publié il y a quelques jours. En tout cas, le Smic jeunes est déjà critiqué par tous, même par l’ancienne présidente du Medef, Laurence Parisot, qui le qualifie de " logique esclavagiste " en ajoutant que " ceux qui préconisent un salaire en dessous du Smic pour favoriser l’emploi font une erreur d’analyse sur les véritables causes du chômage ". meltyCampus le rappelle, le chômage des jeunes est le nouveau combat européen.

En tout cas, que pensent les principaux intéressés ? meltyCampus a collecté les avis. Il semblerait que cette idée ne soit pas bien accueillie par notre génération. L’UNEF, syndicat étudiant, s’est déclaré contre la proposition de Mr Pierre Gattaz à travers quelques Tweets, insérés ci-dessous. Ce sont les seuls à s’être publiquement opposés. L’Uni, le Met, la Fage n’ont pas réagi à ces propos. Toutes les couches de la population réagissent très vivement aux propos de M. Pierre Gattaz. Le spectre des manifestations, contre le CPE, plane au-dessus de nos têtes. En tout cas, ce SMIC jeune n'enflamme pas seulement la toile mais aussi les syndicats.