Selfies : Découvrez le cliché glauque d'une étudiante en médecine !

Ecrit par

Avec son selfie, une étudiante ne s’attendait pas à recevoir autant de critiques, pourtant, c’est maintenant sa carrière professionnelle qui est en jeu.

A l’époque, faire un selfie était une véritable galère. Quand tu réussissais à prendre une photo, tu pouvais être sûr que ton visage était à moitié coupé. Grâce aux smartphones et aux nombreuses applis, la vie des étudiants a changé et il est désormais plus facile de se prendre en photo à la plage, au restaurant ou encore de bon matin. Seuls les étudiants addicts aux selfies peuvent comprendre cette sensation lorsque l’on multiplie les clichés pour les poster sur Instagram. meltyCampus sait que toutes les situations ne sont pas toujours propices à une photo et Maria Jose Gonzalez aurait dû y réfléchir à deux fois avant de poster son selfie sur Facebook. Cette étudiante en médecine dentaire à l’université del Valle de Mexico est en stage dans un hôpital et comme tout jeune, elle adore sa nouvelle vie. Enfin, elle voit son rêve de devenir médecin se réaliser et pour immortaliser ce moment, elle se prend en photo avec une patiente. Pourquoi ce cliché fait-il autant parler ? Le problème, c’est que la personne malade sur le selfie ne semble pas du tout en bon état et au lieu d’avoir laissé planer le doute, la jeune étudiante a commenté sa photo avec un : “je suis allée faire une garde, et une dame mourait ; et puis, selfie”. Voici le fameux cliché !

Selfies : Découvrez le cliché glauque d'une étudiante en médecine !

Cette étudiante ne semble pas être attristée par la souffrance de la patiente, ce qui a d’autant plus choqué les internautes. Sans surprise, ce cliché n’est pas passé inaperçu et les internautes n’ont pas hésité à critiquer la jeune femme qui est loin de répondre à l’éthique des médecins. Maria a tout d’abord tenté de s’expliquer en affirmant que la patiente était d’accord, mais c’était peine perdue face à la colère des internautes. L’étudiante a décidé de supprimer la photo de son compte Facebook, mais avec Internet tout va vite et des captures d’écrans circulaient déjà sur les réseaux sociaux. Cette polémique vient ternir l’image de l’université qui a officiellement condamné le comportement de cette étudiante “qui ne tient compte en aucune façon des valeurs de notre institution”, affirme les responsables au site El Periodico. Alors que l’incident sera étudié par le comité d’honneur et de justice de l’université, Maria fait désormais partie des étudiants qui sont allés trop loin avec leur selfie. Que pensez-vous de l’attitude de cette étudiante ?

Source : El Periodico