Saint-Denis Paris 8, Clément nous fait visiter sa fac !

Ecrit par

Ce matin, nous sommes allés faire un tour à Paris 8, pour y retrouver Clément, l'étudiant en L.E.A que nous suivons. Le jeune homme en a profité pour nous faire le tour du propriétaire.

L'actualité de l'université Paris 8 est mouvementée. Le logiciel Apogée rend fous l'administration et les étudiants,tandis qu'une bagarre a récemment éclaté entre un vigile et un étudiant en arts plastiques. Ces événements, conjugués aux coupes budgétaires qui alourdissent les procédures administratives et suppriment des cours, ont provoqué un ras-le-bol chez les étudiants de l'université. Nous avons voulu nous rendre sur place pour nous rendre compte de la situation. Nous y avons alors retrouvé Clément, l'étudiant en L.E.A que nous vous avons récemment présenté. Le jeune homme, en stage chez meltyNetwork, était présent à Paris 8 pour s'inscrire en L3. Il n'était pas le seul ! "Ça va, ça s'est bien passé, c'est allé plutôt vite" commente Clément au sujet de la file d'attente. "Mais je comprends pas : on n'a reçu aucun courrier pour nous avertir de nos dates d'inscription ! Rien !" s'étonne-t-il. Carence de l'administration ou oubli personnel ?

Saint-Denis Paris 8, Clément nous fait visiter sa fac !

Une chose est sûre : à Paris 8, tous les étudiants connaissent le fameux logiciel Apogée. Y compris Clément ! "Oui, tout le monde en parle. Il faut dire que c'est un stress supplémentaire. Tu as beau travailler, tu ne sais pas si tu vas pouvoir valider ton année" déclare notre étudiant. De son côté, Clément peut compter sur un secrétariat efficace qui lui donne les informations en temps et en heure. Grâce à cela, le jeune homme n'a pas eu à souffrir des lacunes d'Apogée, pour le moment. Lydia, une étudiante en L2 Musique, ajoute : "Oui, il faut courir dans toute la fac pour faire valider ses notes. C'est une véritable galère et c'est très stressant". Interrogée sur l'affaire du vigile violent, la jeune femme déclare : "C'est à peine la rentrée mais les gens sont déjà stressés, à bout de nerfs. Du coup, c'est inévitable que ce genre d'incidents se produisent !". La faute de l'administration ? "Je ne sais pas. Tout le monde fait ce qu'il peut. J'imagine qu'avec plus de moyens, ça se passerait beaucoup mieux".

Saint-Denis Paris 8, Clément nous fait visiter sa fac ! - photo
Saint-Denis Paris 8, Clément nous fait visiter sa fac ! - photo
Saint-Denis Paris 8, Clément nous fait visiter sa fac ! - photo
Saint-Denis Paris 8, Clément nous fait visiter sa fac ! - photo
Saint-Denis Paris 8, Clément nous fait visiter sa fac ! - photo