Russie : Un étudiant meurt en pleine classe sans que son professeur ne réagisse

Ecrit par

C'est une blague entre camarades qui a mal tourné et alors que Serguei Casper était une nouvelle fois le souffre-douleur de sa classe, il s'étouffe en pleine classe sans que son professeur ni ses camarades ne réagissent.

meltyCampus ne cesse de vous relater les rites d'initiation étudiants qui dérapent, mais bien plus qu'un simple bizutage, un étudiant russe subit un véritable harcèlement dans sa classe et l'histoire tourne au drame. Serguei Casper est un étudiant de 17 ans qui est décrit par ses amis comme "un bon gars qui n'aurait jamais fait de mal à personne". Alors qu'il était heureux et épanouit, sa vie a complètement changé lorsqu'il a changé de classe. Intimidé, grimé et humilié, il devient très vite le souffre-douleur de sa classe et Alexander, un ami affirme même que "les autres s'en prenaient tout le temps à lui". La raison ? Selon les premiers témoignages, la passion de Serguei pour l'art dérangeait ses camarades qui se moquaient de lui. Pendant plusieurs mois, il a dû subir les moqueries de ses camarades mais alors que tout semblait "innocent", ce qui était à l'origine une simple blague a tourné complètement au drame. Un jour, Serguei se fait mouillé et ligoté tout le corps avec du film plastique dans les toilettes. Loin de s'arrêter là, ses bourreaux décident de l'emmener en classe de cette façon sans même que son professeur ne réagisse. Le site Mirror qui relate l'histoire a réussi à obtenir quelques images du drame.

Russie : Un étudiant meurt en pleine classe sans que son professeur ne réagisse - photo
Russie : Un étudiant meurt en pleine classe sans que son professeur ne réagisse - photo

A travers ces images, nous voyons Serguei ligoté, mais la scène a été coupée tant la violence des images était puissante. Nous sommes bien loin de découvrir ces sept étudiants lillois qui ont brûlé une de leurs camarades mais la conséquence reste la même. Arrivé en classe, l'étudiant perd l'équilibre et tombe sur le bureau de son professeur. Sa gorge est la première touchée et il subit un écrasement de l’œsophage. C'est uniquement lorsque Serguei commence à s'étouffer que le professeur réagit et appelle les secours, mais il est déjà trop. L'étudiant meurt seulement quelques minutes après, sous le regard médusé des étudiants qui continuaient à se moquer de lui. Une enquête a vite été ouverte tandis que les responsables ont été exclus de l'école, mais pour les parents de la victime, il faut faire plus. Pourquoi le professeur n'a-t-il pas réagi en voyant Serguei ligoté ? Pourquoi n'a-t-il pas fait arrêter les moqueries alors qu'elles duraient depuis des mois ? Seul le directeur de l'école affirme qu'il n'était pas au courant de ces actes.

Source : Mirror