Rocco Siffredi veut donner des cours d'éducation sexuelle dans les écoles !

Ecrit par

Une star de la pornographie est-elle la mieux placée pour parler d'éducation sexuelle aux enfants ? Les internautes ont tranché, la réponse est oui.

Quand les étudiants connaissent bien l'Italie, ce n'est pas uniquement parce qu'ils vivent une histoire d'amour avec les pâtes. L'acteur porno emblématique Rocco Siffredi y est aussi pour quelque chose. L'éducation sexuelle des enfants laisse à désirer au pays de Dante. Autant le dire tout de suite, c'est un sujet compliqué à aborder dans toutes les écoles du monde. La star du X a décidé d'apporter sa contribution. Rocco Siffredi propose d'intervenir dans les écoles pour donner des cours d'éducation sexuelle aux enfants, selon Paris Match. "La pornographie devrait être un divertissement, mais faute d'alternative, c'est devenu un moyen d'apprentissage, surtout pour les jeunes" écrit l'acteur de 51 ans dans la pétition qu'il a adressé à la ministre de l'éducation italienne Stefania Giannini. Comme les Américains, les petits Italiens n'ont toujours pas d'éducation sexuelle obligatoire à l'école.

Ce n'est pas la première fois que Rocco devient prof. L'acteur porno avait déjà ouvert son université du hard. L'éducation sexuelle n'est pas seulement une affaire de connaissances biologique. C'est aussi une question de psychologie, de morale (si si, c'est important pour beaucoup de gens) et de développement humain. L'acteur père de deux garçons de 16 et 19 ans en est particulièrement conscient. "En Italie, le sexe est encore tabou, alors que beaucoup auraient besoin d'en parler, de s'ouvrir, d'être écoutés et de recevoir des réponses" regrette-il. L'acteur souhaite utiliser son expérience pour éviter aux jeunes de confondre fantasmes et réalité. "Je fais mon travail depuis 30 ans et que j'ai acquis assez d'expérience pour garantir que ce que je fais (la pornographie) n'est pas de l'éducation sexuelle" dit-il. Lancée le 22 décembre à l'occasion de la journée de l'orgasme, la pétition en ligne avait déjà recueilli 20 000 signatures le 23 décembre 2015 au matin. Que pensez-vous de sa proposition ?

Source : Paris Match