Révisions : Bosser à la maison vs bosser à la BU !

Ecrit par

Les examens approchent, tu n'as plus le choix. Il est grand temps de réviser. Entre la maison et la bibliothèque, ton cœur balance. Pour t'aider, meltyCampus compare les révisions chez toi VS à la BU :

Les révisions, c'est un peu comme le passage chez le médecin pour un rappel de vaccin. C'est un moment désagréable mais nécessaire. Tout le monde n'a pas la mémoire eidétique de Sheldon Cooper (quand tu retiens en détail tout ce que tu vois, lis ou entends). La grande question du moment, c'est "où vais-je réviser" ? Outre ces 5 erreurs à ne pas commettre pendant les révisions, choisir son lieu de révision est d'une importance cruciale. Exemples : dans les transports, à la laverie ou à la cafétéria ne sont pas de bons choix. D'après Hexjam, la seule alternative valable balance entre chez toi et à la BU. A la rédaction de meltyCampus, nous avons décidé de comparer ces deux options. 1. La nourriture. Chez toi, le frigo est trop tentant pour que tu ne finisses pas par le vider. Tu es en révisions, donc tu as tous les droits. A la bibliothèque, la moindre chips que tu croques t'attire les foudres de tes voisins en quête de silence absolu. Oups. 2. Les boissons. Te refaire un thé ou une boisson chaude toutes les demi-heures, c'est ton rythme normal de révisions. A la BU, le café de la machine est tellement cher que tu ne t'autorises pas plus de deux cafés par jour. Tes paupières sont lourdes... 3. Les documents pour réviser. A la maison, tu dois te contenter de tes propres moyens. Pourquoi est-ce que tu n'as jamais les bouquins qu'il te faut ? Quand tu arrives à la BU, tu découvres qu'ils ont tous déjà été empruntés. Un coup d'œil au catalogue t'apprend que leur date de retour est prévue pour après les examens. #Haine

4. La connexion internet. Si tu es en colocation, tu auras toujours un colocataire pour utiliser toute la bande passante avec le dernier épisode de Stream Queens, la nouvelle série étudiante que tu voudrais aussi pouvoir regarder. A la BU, le wifi fonctionne tellement bien que tu perds la moitié de ton temps sur YouTube à regarder des vidéos de chats pour te motiver. 5. Le bruit. A la maison, tu te délectes du silence. Au bout d'une heure, l'absence de vie devient une source d'angoisse. En comparaison, la bibliothèque te donnera envie de tuer quelqu'un. Pourquoi tous ces gens font-ils tant de bruit, ils n'ont pas de travail ? 6. Le contact humain. A la maison, tu regrettes de jouer les ermites. A la bibliothèque, tu maudis les importuns et le genre humain en général.

7. L'heure du déjeuner. Chez toi, le frigo est vide à cause de tes grignotages. Du coup, tu pars faire les courses. Tu cuisines un petit plat, tu fais la vaisselle et tu ranges la cuisine. Deux à trois heures de perdues. A la BU, tu sors t'acheter un sandwich. Il fait si beau que tu restes dehors pour profiter du soleil sur un banc. Deux à trois heures de perdues. 8. La procrastination. A la maison, tu fais absolument TOUT pour ne pas t'y mettre. A la BU, c'est pareil mais avec tes copains. 9. Faire une pause. A la maison, cela revient à te gaver de sucreries en regardant Les Anges à la télévision. A la BU, tu papotes pendant des heures avec tes potes. 10. Travailler le soir. La BU ferme à 20 heures, donc tu te retrouveras vite à bosser chez toi. Quel que soit l'endroit, tu rêves de ton lit. Autant te le dire tout de suite, réviser (avec ou sans ordi) dans ton lit est une très mauvaise idée. Courage !

Source : http://www.hexjam.com/