Le bac : Les recalés, quels choix s'offrent à eux ?

Ecrit par

Vous n'avez pas eu votre bac et depuis ce matin vous êtes couché en position fœtus, pleurant comme une madeleine sur votre lit ? Arrêtez tout de suite et lisez ça :

On vous bassine avec le bac depuis ce matin, ce diplôme qui est censé vous ouvrir les portes de l'enseignement supérieur. Vous en avez entendu parler depuis le collège de ce diplôme : "si t'as des difficultés maintenant, qu'est-ce que ça va être au lycée. Pour le bac", "si t'as pas le bac tu peux rien faire"… Ce genre de phrases a rythmé votre scolarité, phrases qui ne sont pas forcément véridiques étant donné que même sans le bac, vous avez plusieurs choix qui s'offrent à vous. Donc vous qui n'avez pas vu votre prénom affiché sur les listes ce matin, essuyez vos larmes, votre vie n'est pas foutue ! Déjà car d'après ces tweets de résultats du bac, vous n'êtes pas seul, puis parce que plusieurs solutions s'offrent maintenant à vous. Le choix premier qui se présente à vous et qui est le plus répandu, est de redoubler. Vous pouvez refaire une année de terminal et repasser votre bac dans un an. Cette solution est celle conseillée car au moins, même si vous l'obtenez un an après vos potes, vous l'aurez ce fichu bac.

Une fac de droit ?

Sans oublier que vous aurez un train d'avance sur vos camarades puisque vous aurez déjà le programme en tête. Si vous préférez la fac, sachez que là-bas aussi vous avez la possibilité d'être pris ! Tout d'abord grâce au DAEU, le diplôme d'accès aux études universitaires qui vous donne la possibilité de vous inscrire à la fac. À condition que vous ayez au moins 20 ans et une expérience professionnelle d'au moins deux ans, ou que vous ayez 24 ans ou plus. Pour les étudiants juristes dans l'âme, la formation "capacité de droit" apprise en deux ans vous permettra d'intégrer un DUT de carrières juridiques ou une L1 de droit. Après ça, vous pourrez enfin dire ces 10 trucs que se disent les étudiants en droit. Troisième solution : s'orienter vers un BTS ou un DUT.

Un DUT ou BTS ?

Ces derniers prennent en compte le niveau terminal de l'étudiant avec ou sans le bac. Le problème, c'est que pour ces formations les places sont limitées. Vous allez donc être en concurrence avec les bacheliers. Vous aurez plus de chance d'être intégré dans un de ces secteurs : le tertiaire, le commerce, la comptabilité et le tourisme. Où plus de places sont disponibles. D'après le site Studyrama, en cours d'année, vous aurez même la possibilité de repasser le bac en candidat libre. Pour finir, dans l'hypothèse où vous savez déjà ce que vous voulez faire, renseignez-vous auprès des écoles spécialisées dans votre domaine. Ces dernières n'exigent pas toujours le bac. Vous voyez, rien ne sert de pleurer ! Certes, vous n'avez pas le bac, mais tout de même plusieurs opportunités entre vos mains.