Rentrée 2015 : L'UNEF dénonce la baisse du pouvoir d'achat des étudiants !

Ecrit par

Le dernier rapport de l’UNEF sur le pouvoir d’achat des étudiants vient d’être publié et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne va pas faire plaisir aux étudiants.

Ça y est, l’UNEF vient de publier son rapport sur le coût de la vie pour les étudiants à partir de la rentrée prochaine. On savait déjà qu’ils ne roulaient pas sur l’or, en particulier ceux en écoles de commerce, mais cela va être encore pire à la rentrée. Les chiffres parlent en effet d’eux-mêmes : le coût de la vie étudiante augmentera de 1,1% pour la rentrée 2015. Un chiffre qui ne paraît pas très important dans l’absolu mais, ce que souligne l’UNEF, c'est que cette variation est 5 fois supérieure à celle de l’inflation ! Dans ce rapport, il est donc demandé au gouvernement de réagir au plus vite. Une réaction qui passerait notamment par un encadrement des prix des loyers comme cela a été fait à Paris. Paris, où le coût de la vie pour les étudiants se stabilise mais reste cependant le plus élevé de France. En province, faire des études coûte donc certes moins cher c'est en augmentation et l’UNEF met notamment en cause l’absence d’encadrement des loyers.

Le coût du logement augmente en effet partout : +1,4% à Toulouse, 2,6% à Nancy et jusqu’à 6,6% au Havre ! Mais la baisse du pouvoir d’achat étudiant n’est pas seulement le résultat de la variation du prix du logement. Les transports en commun, qui représentent le deuxième poste de dépense pour les étudiants, voient eux aussi leurs prix augmenter : +6,8% à Nantes et 4,3% à Strasbourg et Bordeaux ! Une tendance qui pourrait bien gagner Toulouse qui, jusque-là, est la ville proposant l’abonnement le moins cher (100€ par an). Toulouse envisage effectivement de revenir sur les tarifs des transports. Les étudiants vont par ailleurs aussi souffrir de l’augmentation des frais de sécurité sociale (+0,9%), de restauration universitaire (+1,6%), d’électricité et de gaz. Vous trouvez ça normal ?