Rentrée 2015 : L'UNEF dénonce des pratiques de sélection illégales !

Ecrit par

En proie à des difficultés financières et dans le même temps à un afflux massif d'étudiants, les universités useraient de méthodes bien souvent illégales pour sélectionner leurs nouveaux arrivants, comme le pointe aujourd'hui un rapport du syndicat étudiant UNEF.

T'as sué comme un porc pour obtenir cette foutue mention au Bac, censé t'ouvrir les clés vers un avenir sans chômage ou presque (on n'est quand même France mon gars). Oui mais voilà, le parcours du combattant n'est pas terminé. Si tu pensais avoir un précieux sésame en poche pour t'ouvrir les portes de n'importe quelle fac, c'est que tu n'as pas encore fait connaissance avec l'outil Admissions Post-Bac, dont la 3e phase a démarré hier. Le site, qui permet aux bacheliers de formuler leurs vœux pour leurs futurs formations, rime bien trop souvent avec mauvaises surprises en cette année 2015. La faute à un afflux massif d'étudiants, combiné à des restrictions budgétaires qui affectent bon nombre d'universités. Ces dernières sont alors tentées de sélectionner leurs nouveaux étudiants de manière totalement illégale, comme s'en alarme aujourd'hui l'UNEF, principal syndicat étudiant.

Pour parer cette année à une augmentation du nombre de nouveaux étudiants de 6,5% alors que dans le même temps 30% des filières n'auraient pas les capacités suffisantes pour satisfaire les demandes, les facs ont recours à des méthodes de sélection normalement interdites : tri sur dossier, notes du bac, entretiens individuels... Une liste non-exhaustive à laquelle on peut rajouter l'inique système de loteries où les étudiants sont admis par le plus grand des hasards. Conséquence : bon nombre de bacheliers n'ont encore aucune idée de ce qu'il vont faire l'année prochaine ou bien se sont alors dirigés vers des filières par défaut. L'UNEF, qui a lancé en ce sens la campagne #SOSinscription, demande à ce que chaque nouveau étudiant puisse bénéficier de son premier choix de licence et "une augmentation conséquente du budget de l’enseignement supérieur". Autant dire que c'est pas demain la veille que la situation va changer. En attendant, vous pouvez toujours réaliser notre test post-Bac 2015 pour savoir quelle filière est faite pour vous. Avez-vous eu des mauvaises surprises pour votre inscription à la fac ?