Rentrée 2014 : Marc a choisi la fac, il nous explique pourquoi !

Ecrit par

Oyez oyez chers étudiants, préparez vos sacs à dos et vos besaces, la rentrée pointe le bout de son nez ! Et cet étudiant nous en donne la preuve !

Ça y est les amis, les vacances sont finies ! Nous sommes aujourd'hui le 1 septembre, et les cours vont très bientôt reprendre (la preuve avec ces 10 signes qui montrent que la rentrée approche ). L'occasion pour nous de discuter avec vous de vos choix ! Certains optent pour une école de Commerce, d'autres pour une licence, certains pour un DUT ou encore un BTS. Marc lui, a décidé d'aller à la fac, et il nous explique pourquoi. Possesseur d'un bac ES, cet étudiant de 19 ans ne savait pas quoi faire après le lycée. Ce qui est certain, c'est qu'il ne comptait pas intégrer une école de Commerce : "c'est beaucoup trop cher et spécialisé. Si j'avais une idée de mon futur, j'aurais peut-être opté pour une école, mais là, je ne vais pas dépenser une fortune alors que je suis complètement paumé ! . Pour Marc, la fac est le "choix de la facilité", il ne paye que les frais d'inscription et peut se réorienter l'année prochaine s'il n'est pas satisfait de sa première année. "Il fallait que je choisisse une filière plutôt générale, touche à tout ! J'ai donc décidé de m'inscrire en Droit, Sciences Politiques et sociales à l'université Paris 13. Là au moins, je vais avoir divers cours, et je vais pouvoir voir ce qui me plaît le plus". Marc n'a jamais été attiré par une matière en particulier au lycée. Il nous révèle qu'il aimait l'Economie, mais aussi la Sociologie et même les Langues.

Rentrée 2014 : Marc a choisi la fac, il nous explique pourquoi !

Il ne voulait pas se diriger vers un BTS ou DUT, beaucoup trop professionnel pour lui : "t'as même pas le temps de te demander si t'aimes ce que tu fais, que t'es déjà en train de bosser dans une banque ou je ne sais ou". La seule frayeur que Marc a par rapport à la fac, c'est d'abandonner. Car on le sait tous, la fac marque l'indépendance et l'autonomie. C'est vrai qu'il y a les T.D, mais à coté de ça il y a aussi les cours magistraux où tu n'es pas obligé d'aller, et c'est ce qui fait peur à cet étudiant. "Si j'ai personne pour me mettre la pression, je sais que je risque de lâcher rapidement. Au début, les cours de 8h vont sauter, puis les cours qui se déroulent après 15h, et je vais finir par assister à un cours par jour." Pour finir, Marc a un reproche à faire : "je trouve qu'au lycée, on ne nous encadre pas assez pour nos études futures. C'est là que tout se joue, donc les profs devraient être plus présents et nous forcer à aller voir la conseillère d'orientation". Marc n'est pas le seul à penser ça, demain vous verrez que Caroline qui commencera bientôt son DUT, pense comme lui ! En attendant, on souhaite bon courage à Marc et on lui présente même le guide pour être l'étudiant idéal !