Réforme Universitaire : Des cours en anglais ?

Ecrit par

Parmi les propositions mises sur la table par Geneviève Fioraso, celle d'introduire des cours en langues étrangères, et plus particulièrement en anglais, à l'université, retient l'attention. Les opposants semblent d'ailleurs nombreux !

C'est bien connu : les étudiants français ont un niveau désastreux en langues étrangères, comparé à leurs voisins européens. Comment remédier à ce problème qui devient très handicapant lorsqu'on se lance sur le marché du travail ? Pour Geneviève Fioraso, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, cela doit passer par l'introduction de cours dispensés en langues étrangères, et plus spécifiquement en anglais, à l'université. Une proposition qui n'enchante pas tout le monde, et en premier lieu les défenseurs du français : Claude Hagège, professeur au Collège de France, y voit lui aussi "une grave menace pour la francophonie" : "Les 77 États et gouvernements membres de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) promeuvent le français. L'assouplissement très fort de l'usage du français par cette loi serait un très mauvais exemple, la France devenant ainsi le pays du monde où l'on aimerait le moins le français.", indique par exemple le Point. Et vous, pensez-vous que l'introduction de cours en anglais soit une menace pour la francophonie ?

Réforme Universitaire : Des cours en anglais ?
Réforme Universitaire : Des cours en anglais ?