Québec : 10 Universités veulent quitter le CREPUQ

Ecrit par

Dix des onze chefs d’établissement des universités du Québec veulent quitter le CREPUQ. meltyCampus vous en dit plus sur cette annonce.

La Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) sont en grand danger. Ce regroupement d’Universités, qui fête son 50ème anniversaire, ne répond plus aux attentes des différents dirigeants d’études. D’après nos confrères de lapresse, auxquels s’est confiée la présidente de l’Université du Québec, ‘’il n’y a personne qui reproche quoi que ce soit à la CREPUQ. C’est plutôt que ça ne marche plus’’. A la mi-avril, ce sont deux universités majeures qui ont annoncées leur retrait de l’organisation. L’Université Laval et l’Université de Montréal ont conjointement décidé de se détacher de l’organisation. Cette annonce intervient dans un contexte relativement tendu, suite aux manifestations étudiantes pour la gratuité de l’université ; meltyCampus vous avait alors décrit la situation.

Québec : 10 Universités veulent quitter le CREPUQ

Créée à l’origine pour coordonner l’action des universités et des établissements d’enseignement supérieur du Québec, la CREPUQ a peu à peu perdu de la vitesse. Malgré l’impulsion de Luce Samoisette, présidente de l’organisme et rectrice de l’Université de Sherbrooke, la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec a fait son temps. Désormais, les Universités à charte privée souhaitent se regrouper pour défendre leurs intérêts auprès du gouvernement. Une nouvelle association a même vu le jour : l’Université du Québec, regroupant tous les établissements du réseau universitaire québécois. Le climat étudiant est, quant à lui, plutôt calme, suite à l’absence de printemps érable en 2013.

Québec : 10 Universités veulent quitter le CREPUQ - photo
Québec : 10 Universités veulent quitter le CREPUQ - photo