Projet étudiant : Cet Indien apporte l'électricité dans les zones isolées !

Ecrit par

Dans les villages reculés de l'Inde, le développement passe par l'accès à l'électricité. L'étudiant Prabh Singh mise sur l'énergie solaire.

Au Nord de l'Inde, l'Etat rural du Rajasthan est l'un des plus pauvres du pays. Dans le village isolé de Naro ka Kheda, la première borne électrique se trouvait à sept kilomètres à pieds. Recharger son téléphone portable devenait vite problématique pour les 76 familles qui habitent là. Le projet étudiant Kiran ("rayon de lumière" en sanskrit) a tout changé. Prabh Singh (24 ans) s'est lancé dans l'aventure pour apporter l'électricité aux zones rurales isolées de son pays. Originaire de Delhi (nord de l'Inde), le jeune homme étudie à la business school de l’université de Durham (nord-est de l'Angleterre). L'étudiant se rêvait en poste dans une banque d'affaire, mais il a préféré se lancer dans entrepreneuriat. "Je parlais avec trois autres étudiants des panneaux solaires en vente sur eBay et sur la possibilité qu’avaient les gens en Grande-Bretagne d’accéder à une alimentation électrique à un prix raisonnable, sans être raccordés au réseau, par exemple lorsqu’ils partent pêcher. Ça a été le départ de mon projet" a-t-il déclaré au Huffington Post. Chez meltyCampus, nous trouvons cette initiative encore plus cool que le banc rechargeur de portable inventé par cet étudiant.

Sans électricité, le développement fonctionne au ralenti. Prabh Singh a rassemblé les 10 000 euros nécessaires à son lancement grâce au financement participatif. Les villageois ont participé au projet, soutenus par la société North East Centre for Technology Application and Reach (NECTAR). Le projet Kiran propose un kit d’électricité "simple à installer et à entretenir". Ce kit contient un panneau solaire, trois ampoules électriques, un néon et une borne de chargement pour téléphone mobile. Un réseau de maintenance a été mis en place. Cette activité génère environ 50 000 roupies de revenus (environ 700 euros) pour l'économie du village, selon Prabh Singh. L'étudiant souhaite améliorer la vie des gens grâce à l'étude des sciences économiques à la fac. "Si les Occidentaux peuvent utiliser des panneaux solaires pour leurs loisirs, pourquoi en Inde, où 75 millions de personnes vivent sans électricité, les gens ne pourraient-ils pas les utiliser comme des produits de première nécessité ?" a-t-il remarqué. Le projet Kiran est en contact avec l'Etat fédéral indien pour renouveler l'expérience dans 50 autres villages. Prabh Singh espère rapidement transformer son projet étudiant en entreprise pérenne. Que penses-tu de cette initiative ?

Source : Huffington Post