Prix Nobel 2014 : Une journée anti-Malala Yousafzai est désormais célébrée dans les écoles privées pakistanaises

Ecrit par

Malala Yousafzai a remporté le prix Nobel de la paix en 2014. mais la jeune militante anti-taliban est toujours critiquée dans les écoles privées pakistanaises. Depuis le 10 novembre, une journée officielle anti-Malala est célébrée, meltyCampus vous en dit plus.

Malala Yousafzai est une jeune militante pakistanaise anti-taliban, qui a écrit "I Am Malala", un livre dénonciateur interdit dans les écoles privées de son pays. Vous avez probablement entendu son parcours tragique et hors du commun : quand elle a 11 ans, sur un blog de la BBC elle témoigne au sujet des violences des Talibans à l'égard des jeunes filles et de leur éducation. Ce témoignage provoqua la colère des combattants du Mouvement des Taliban. En octobre 2012, Malala est agressée, elle reçoit une balle à l'épaule et une autre dans le crâne. Plongée dans le coma, elle est transférée en Angleterre pour être soignée. Depuis, elle n'a pas quitté le pays et est scolarisée à Birmingham. Et son engagement politique est en permanence récompensé. Bien qu'elle n'ait pas reçu le Prix Nobel de la paix en 2013, elle l'a reçu l'année 2014, ce qui pourrait donner lieu à de nouvelles théories du complot autour de ses origines. Cependant, meltyCampus a appris que depuis le 10 novembre, une journée officielle anti-Malala a été instaurée dans les écoles privées pakistanaises.

Prix Nobel 2014 : Une journée anti-Malala Yousafzai est désormais célébrée dans les écoles privées pakistanaises

Pour la fédération d'écoles privées pakistanaises, un groupe d'environ 200.000 établissements pour 20 millions d'étudiants, "Malala a critiqué l'idéologie pakistanaise, ainsi que la religion et la constitution du pays". Malala Yousafzai n'est pas accusée d'être anti-islam ou anti-Pakistan dans tout le pays, en 2011 par exemple, le gouvernement pakistanais lui a remis le Premier prix national de la paix pour son parcours. Cette journée instaurée dans les écoles privées est nommée "Je ne suis pas Malala" (en référence au titre anglais de son autobiographie, "I am Malala") et elle sera désormais célébrée tous les 10 novembre, durant lesquels les étudiants assisteront à des séminaires de réflexion sur le sens de l'identité pakistanaise. Le directeur de la fédération d'écoles, Mirza Kashif Ali, a précisé que la journée continuerait d'exister jusqu'à ce que Malala désavoue les "bêtises anti-islam" publiées dans son livre. En 2013, nous avons classé la jeune militante parmi les femmes brillantes et importantes de l'année, mais on ne devient pas célèbre sans se faire quelques ennemis...