Prime d'activité : Quels sont les droits des étudiants ?

Ecrit par

Avec leur budget serré, les étudiants courent parfois après le moindre euro. La prime d'activité est-elle une bonne nouvelle pour eux ?

Sur le papier, l'histoire s'annonce plutôt bien. En terme d'aides financières de l'État, les étudiants se trouvent souvent dans un corner. Ils travaillent généralement à temps partiels, pour payer leurs études, leur loyer et boucler leur budget quotidien. Le statut hybride des étudiants n'offre pas que des avantages financiers.Les stagiaires ne roulent pas sur l'or, même si leur rémunération varie selon les filières. Désormais selon Metronews, la prime d'activité remplace le revenu de solidarité (RSA) activité et la Prime pour l'emploi (PPE). Cette aide est accessible aux jeunes qui travaillent dès leurs 18 ans. Cela ressemble à une aubaine pour les étudiants à la fac, puisque jusqu'ici il fallait avoir 25 ans (sauf rares exceptions) pour prétendre au RSA activité. Un million d'actifs de 18 à 25 ans pourraient y être éligibles... ou pas.

Les jeunes non-étudiants peuvent y prétendre quand ils touchent moins de 1 500 euros par mois. Pour les étudiants, c'est plus compliqué. Que vous soyez salariés, apprenti ou stagiaire, vous devez percevoir au moins 893,25 euros nets - soit 78% du Smic - pendant trois mois d'affilé pour toucher la prime au trimestre suivant. Si vous enchaînez les CDD de deux mois avec un mois de trou au milieu, vous n'aurez rien du tout. Habiter chez vos parents ne change pas les conditions d'accès à cette prime, mais gare à vous si vous êtes en couple. La Caf considère que les amoureux qui vivent sous le même toit sont en concubinage, et donc qu'ils mettent leurs revenus en commun. Vos salaires vont s'additionner... et probablement dépasser le plafond de 1 500 euros. Une galère de plus à prendre en compte quand tu emménages avec ton mec. Notez que les services fiscaux eux, ne considèrent "en couple" que les contribuables mariés ou pacsés. As-tu vérifié si tu y avais droit ?

Source : Metronews