Pourquoi investir dans un logement étudiant

Ecrit par

Les logements d’étudiants sont rares et nécessitent de nombreux investissements. En quoi celui-ci est-il intéressant ?

S’il est une chose difficile pour un étudiant, c’est sans aucun doute de se loger, comme en témoignait Anaïs. Ils sont 2,5 milions en France, dont près d’un tiers recherchant un toit, les autres résidant chez leurs parents. Dès lors, investir dans un logement et le louer à un étudiant semble une excellente idée. La forte demande permet d’être certain de bénéficier d’une source de revenus constante. En terme de bénéfices, les lois Scellier et Duflot permettent de réduire ses impôts en tant qu’investisseur. Seul bémol, si l’on gère soi-même la location de son bien, le turn-over estival risque d’être difficile et les paiements pourraient être irréguliers. Pour pallier cela, il est possible de charger une agence immobilière de trouver les locataires et de se charger de toute la paperasse liée à la location. Les bénéfices sont moindres puisque l’agence touche une commission, mais sont constants tout au long de l’année.

Les villes manquant cruellement de logements étudiants sont nombreuses en France. Paris décroche bien entendu la palme, mais il n’y a rien d’étonnant à ce que le premier centre universitaire du pays, capitale qui plus est, ne dispose que de peu de logements étudiants, aux prix très élevés. Lyon et Montpellier, où le CROUS était récemment bloqué par cette question, sont également surchargées. Seule bonne élève, Strasbourg offrirait à ses étudiants une capacité de logement leur permettant de trouver un toit rapidement.

Pourquoi investir dans un logement étudiant - photo
Pourquoi investir dans un logement étudiant - photo
Pourquoi investir dans un logement étudiant - photo