Portraits d'étudiants : Malala Yousafzai, militante à l'ONU pour l'éducation des femmes

Ecrit par

Malala Yousafzai est un emblème pour les jeunes pakistanaises car elle ose militer pour leur permettre d'accéder à l'école. Aujourd'hui, la jeune fille de 15 ans tiendra un discours à l'ONU. Zoom avec meltyCampus

Son histoire avait fait le tour du monde en 2009, quand à 11 ans, la jeune fille écrit son témoignage sur un blog de la BBC au sujet des violences des talibans à l'encontre des filles et de leur éducation. Il y a peu, 14 étudiantes ont d'ailleurs été tuées parce qu'elle se trouvaientt dans un bus scolaire. Malgré le fait qu'elle écrive sous un pseudonyme, Guy Makai, elle devient la bête noire des talibans, qui contrôlait à l'époque la région dans laquelle elle et sa famille résidaient. En 2008, pas moins de 150 écoles de sa région ont été incendiées. En octobre 2012, alors qu'elle circule à bord d'un bus scolaire, elle est agressée par des combattants du Mouvement des talibans du Pakistan. La jeune fille reçoit alors deux balles : une dans l'épaule et l'autre dans son crâne. Pendant 15 jours, son état reste incertain, la jeune fille est plongée dans le coma. Transférée en Angleterre pour être soignée, la jeune fille a adopté le pays (ou l'inverse), puisque depuis sa guérison elle est scolarisée à Birmingham. D'un côté, son engagement lui vaut d'être constamment en danger de mort, mais de l'autre, son engagement est reconnu et même récompensé: en 2011, le gouvernement pakistanais en personne lui remet le premier prix national pour la paix; en 2012 elle reçoit le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes.

Plus d'actu sur Portraits d'étudiantsLa réforme universitaire définitivement adoptée

Aujourd'hui, c'est la consécration pour la jeune fille, qui doit présenter ses recommandations à l'ONU concernant l'éducation. Elle remettra aussi, à Ban Ki-moon secrétaire général des Nations Unies, une pétition signée par 300 000 personnes, revendiquant ''le financement d'enseignants, d'écoles et de livres pour que chaque enfant ait accès à l'école en décembre 2015''. En tout, plus d'une centaine d'étudiants venus de 80 pays différents seront présents. Le papa de Malala est comme sa fille, fermement opposé au régime taliban. Depuis décembre 2012, il a été nommé conseiller spécial de l'ONU pour l'éducation. Malala elle, sortira bientôt un livre intitulé ''I Am Malala''. Un livre beaucoup moins léger que le livre écrit par deux étudiantes nues pour apprendre la cuisine aux jeunes. Que pensez vous du combat de Malala ?