Pôle Emploi : Ces jeunes qui ne font pas partie des chiffres...

Ecrit par

Ils sont de plus en plus nombreux à ne pas figurer dans les statistiques grimpantes du chômage. Parmi eux, beaucoup de jeunes qui ont fait le choix de ne pas s'adresser à Pôle Emploi.

0,9% de chômeurs en plus ce mois-ci. C'est sur ce constat déprimant que les médias ont fait leurs Unes hier. Ils sont donc 3,1 millions à être inscrits sur les listes de Pôle Emploi. Un chiffre énorme, qui ne tient pas compte des personnes sans activité, mais qui ne sont pas inscrites dans les chiffres officiels du chômage. Parmi elles, beaucoup de jeunes, que le Figaro Étudiant a rencontrés. Thomas travaille comme mannequin à côté de ses études, qu'il vient de mettre entre parenthèses après neuf mois d'alternance, où il est parfois difficile également de trouver une entreprise. Théoriquement, il a droit au chômage, et pourtant, le jeune homme ne s'est pas inscrit à Pôle Emploi : "Je ne touche plus les APL, ni de bourse mais je ne veux pas aller au Pôle emploi. Par fierté et par flemme. Et puis, ça serait juste pour toucher les indemnités… J’ai 23 ans, si je veux travailler, je trouve facilement. Je n’aime pas l’idée d’être entretenu. Pour l’instant, j’arrive à vivre du mannequinat. Mon père complète avec 280 euros par mois. Pour moi, il est plus normal que ce soit lui qui donne plutôt que Pôle emploi" estime-t-il.

Pôle Emploi : Ces jeunes qui ne font pas partie des chiffres...

Mais Pôle Emploi peut aussi faire figure de barrière psychologique difficile à franchir pour les jeunes diplômés, pourtant bien insérés, et non diplômés qui doivent faire leurs premiers pas dans la vie active : "Pour moi, aller pointer au Pôle emploi était synonyme d’échec dans mes recherches, j’ai préféré me débrouiller seul" confie Nicolas, 26 ans, toujours à nos confrères du Figaro Étudiant. Mais à côté de ce refus volontaire de figurer sur les listes déprimantes du chômage, il faut aussi compter sur les "invisibles" : radiés, découragés, dispensés de recherches d'emploi... Ils sont nombreux à ne pas être mentionnés dans les chiffres officiels de Pôle Emploi. Selon le Parisien, ils seraient même 4 millions à ne pas être comptabilisés.

Pôle Emploi : Ces jeunes qui ne font pas partie des chiffres... - photo
Pôle Emploi : Ces jeunes qui ne font pas partie des chiffres... - photo