Plus de la moitié des utilisateurs sauveraient leur téléphone plutôt que leur chat, l'étude WTF du jour

Ecrit par

Une étude récente prouve que nous sommes accros à nos smartphones, au point de préférer sauver nos téléphones plutôt que nos animaux de compagnie.

Allez, avouons-le, on est tout le temps scotché à nos smartphones. Ces téléphones démocratisés en 2007 avec l'iPhone sont devenus de véritables compagnons dans la vie de tous les jours. Que ce soit aux toilettes, dans les transports, dans le lit, nous ne les lâchons plus. Un étudiant a même créé un banc qui recharge votre smartphone. Mais le truc encore plus dingue, c'est cette étude publiée hier par Motorola. Ce sondage a interrogé 7 000 personnes sur leurs habitudes vis-à-vis de ces objets, et ce à travers sept pays (Inde, Angleterre, USA, Chine, Brésil, Mexique et Espagne). Il montre que plus de 50% des gens sont plus enclins à sauver leur téléphone que leur chat. Pendant qu'on est dans les statistiques incroyables, sachez que 60% des interrogés assument dormir avec le téléphone dans la main. Ce nombre monte même jusqu'à 74% chez les Indiens et 70% pour les Chinois.

Plus de la moitié des utilisateurs sauveraient leur téléphone plutôt que leur chat, l'étude WTF du jour

Mais on peut toujours aller plus loin dans le WTF. Ainsi, 22% des sondés sont même prêts à ne pas avoir de relations sexuelles pendant un week-end plutôt que de se passer de smartphones pendant deux jours. Quand on vous disait dans notre précédente étude WTF que les fast-foods nous rendaient stupides... 40% des gens avouent confier plus de secrets à leur téléphone qu'à leurs amis proches. Cependant, le sondage montre qu'être accro ne rend pas heureux. En effet, seulement 39% des personnes se disent "heureuses" avec leur smartphone. A contrario, 79% des sondés sont irrités par l'intrusion de ces objets dans la vie courante, notamment lorsque ces derniers les interrompent dans leurs actions avec les nombreuses notifications. Autant dire qu'avec la sortie annuelle du dernier iPhone ou Samsung et la multiplication des nouveaux constructeurs, le phénomène n'est pas près de s'arrêter. Pouvez-vous vous passer de votre smartphone ?