Patrick Pailloux nous parle de l'ANSSI et d'Epitech (Vidéo Exclu)

Ecrit par

Patrick Pailloux s'est prêté au jeu des questions réponses après sa conférence à Epitech. Il y a notamment évoqué l'hygiène informatique d'une entreprise et donne quelques conseils aux étudiants de l'établissement.

Patrick Pailloux, Directeur Général de l'ANSSI, s'est rendu il y a quelques jours à Epitech. Il a tenu une conférence devant les étudiants venus nombreux écouter ses bons conseils. Patrick Pailloux a également accepter de répondre à quelques questions pour meltyCampus. Si la Piscine est désormais finie et que Mathieu nous a donné ses impressions, cette fois-ci c'est Sacha étudiant en 5ème année à Epitech qui nous raconte ce qu'il a retenu de cette conférence. « Ce qui m'a particulièrement interpellé, c'est qu'en matière de sécurité informatique, la priorité c'est l'hygiène. Concrètement ce que Patrick Pailloux entend par l'hygiène informatique, c'est qu'il y a 40 règles regroupées par l'ANSSI à appliquer systématiquement dans les systèmes d'information. Le fait d'appliquer celles-ci, et de les exécuter en 13 étapes, garantira une meilleure résistance face aux cyberattaques. Ceci protégera l'entreprise qui aura suivi ces recommandations. » Patrick Pailloux est également revenu sur ses fonctions et son parcours pour accéder à l'ANSSI.

Patrick Pailloux nous parle de l'ANSSI et d'Epitech (Vidéo Exclu) - photo
Patrick Pailloux nous parle de l'ANSSI et d'Epitech (Vidéo Exclu) - photo

Sacha, qui souhaite un jour intégrer l'ANSSI était très attentif à tout ce que Patrick Pailloux pouvait lui fournir comme information. « Évidemment, pour nous Epitechiens, toutes ces recommandations sont logiques. Nous avons pris conscience de ces choses au fur et à mesure que notre expérience grandissait. Il n'empêche qu'il est toujours intéressant de savoir où en sont les entreprises françaises sur le plan de la sécurité informatique. Car si Patrick Pailloux insiste sur ces points, et notamment sur l'hygiène informatique depuis plus d'un an, c'est qu'il y a encore du travail à faire de ce côté là. » Si Epitech proposera des journées portes ouvertes le 17 novembre prochain, il faudra également bien faire attention à toutes ces questions de sécurité.