Partir à l'étranger : Quelle est la capitale la moins chère pour faire ses études ?

Ecrit par

Une étude menée par EcoSocioConso compare le coût de la vie dans les capitales européennes. Contrairement à ce que vous imaginez, Paris n’est pas la ville la plus chère… meltyCampus vous dit tout.

Commandée par E. Leclerc connu pour ses comparateurs de prix, une étude décrypte le coût de la vie pour les étudiants dans les principales villes européennes (voir notre étude sur la hausse du coût de la vie pour les étudiants). L’indice a été établi à partir des prix des biens et services-hors immobilier, et il est censé refléter les dépenses moyennes du quotidien. Cette étude révèle que Copenhague est la ville la plus chère d’Europe, affichant un coût de la vie supérieur à 40%. Stockholm, ville voisine affiche un coût de la vie moins élevé mais du point de vue de l’immobilier, elle est bien supérieure à Copenhague. L’étude nous apprend qu’il n’est pas bon marché de boire un pinte de bière et même de manger un sandwich dans les villes nordiques. Du point de vue de l’immobilier, c’est une toute autre histoire.

Partir à l'étranger : Quelle est la capitale la moins chère pour faire ses études ?

Sans surprise, c’est Londres qui affiche un loyer des plus élevés parmi ceux pratiqués en Europe. Le loyer londonien moyen atteint les 782 euros, contre 740 pour Paris (voir notre article sur les prix à Paris et en province pour les étudiants). En revanche, dans la capitale française le niveau de vie reste abordable en comparaison avec des villes comme Helsinki ou Dublin. Crise oblige, l’Espagne est la grande gagnante des loyers bons marchés avec 380 euros mensuels. Si Berlin reste abordable, Vienne constitue en revanche un vrai bon plan. Enfin, bien que l’étude soit intéressante, on déplore en revanche qu’elle n’intègre pas les montants des frais universitaires, ce qui, d’un pays à l’autre, pourrait considérablement changer la donne.

Source : http://etudiant.lefigaro.fr/