"Parlons françois", la web-emission de français, la découverte de Louis

Ecrit par

Chaque semaine, Louis, étudiant en journalisme, nous fait part de son regard sur l'actualité culturelle. Cette semaine, notre étudiant nous parle de "Parlons françois" une web-émission consacrée à la langue française.

Règle d'accord du participe passé , verbes intransitifs, cas particuliers : la langue française est un idiome riche mais complexe. Sa maîtrise parfaite n'est pas aisée et les fautes, qu'elles soient orales ou écrites, sont l'apanage de tout un chacun. Petit florilège : "ils croivent", " je vais au boulanger", "si j'aurais su", " c'est le frère à Jean"… Des erreurs qui malheureusement sont passées dans le langage courant. C'est en partant de ce constat que Kirk Bayama, étudiant en première année de master de journalisme à l'IFP (Institut Français de Presse) a l'idée de "Parlons françois", une web émission consacrée à la langue française et ses difficultés. "Au départ, je cherchais un moyen de travailler le journalisme en dehors de l'école" explique l'étudiant originaire de Kinshasa, au Congo. "J'ai voulu d'abord faire des reportages sur beaucoup de choses, mais je ne trouvais rien." Doué en orthographe et en grammaire, le jeune homme envisage alors, de concilier le journalisme et son amour de la langue de Molière. " Je me suis dit pourquoi ne pas en faire une émission ?" Deux jours plus tard, le premier épisode de "Parlons françois" est bouclé. Avec ce thème, plutôt aride, le risque était grand que la mayonnaise ne prenne pas et que le programme s'avère soporifique voire franchement ennuyant. Il n'en est rien. La web-émission est dynamique. Kirk explique de façon claire et ludique des règles exigeantes et parvient à capter sans difficulté l'attention du spectateur. Les étudiants sont-ils trop nuls en orthographe s'interrogeait il y a peu meltyCampus ? Avec "Parlons françois", ils n'ont plus aucune excuse pour justifier leurs lacunes.

"Parlons françois", la web-emission de français, la découverte de Louis
"Parlons françois", la web-emission de français, la découverte de Louis

Les vidéos durent 5 à 10 minutes. Dans la première partie, l'étudiant nous parle de sa passion pour le vocabulaire et les belles phrases. Le format n'étant pas encore définitif, il arrive que ce chapitre soit remplacé par un micro-trottoir ou un reportage de 2 minutes. Dans un second temps, la rubrique "les incontournables du net", met en exergue les fautes de français commises par des personnalités publiques. On peut y retrouver Nicolas Sarkozy, ou encore David Douillet, preuve que quel que soit le niveau d'étude, personne n'est à l'abri d'une coquille ! Enfin, la leçon du jour, dans laquelle Kirk explique une règle de grammaire ou de conjugaison. "Dès que j'ai l'idée de la leçon, je pense tout de suite à la première partie. C'est la plus difficile puisqu'il faut aller sur le terrain et convaincre les gens de se laisser filmer" affirme le futur journaliste qui réalise et monte lui-même chaque épisode. A travers ce programme, le jeune Bayama entend aider les gens à progresser en français, lui qui dans son enfance, n'était pas le meilleur dans cette matière. Dans l'Hexagone depuis 2003, en provenance du Cameroun, il se perfectionne sous la houlette d'un père exigeant dans ce domaine. "Le propos de l'émission est de signifier que le français est une belle langue. Sa beauté réside dans sa difficulté. Par conséquent, tout le monde peut faire des fautes, mais avec plus de rigueur, on peut les limiter". Et pour la culture générale, les étudiants peuvent toujours se procurer le livre de François Reynaert, journaliste au "Nouvel Observateur", le Kit du 21e siècle.

"Parlons françois", la web-emission de français, la découverte de Louis
"Parlons françois", la web-emission de français, la découverte de Louis

"Parlons françois" est un programme que je qualifierai d'utilité publique. Il ravira les amateurs de bons mots et de rigueur grammaticale. Il sera également précieux aux étudiants soucieux de revoir leurs gammes. Il s'adresse à un public de 7 à 77 ans et c'est bien là sa force. De plus, l'émission est interactive. Si vous avez des suggestions à faire à son sujet, il est possible de contacter Kirk par l'intermédiaire de son adresse mail et de la page Twitter de "Parlons françois".

"Parlons françois", la web-emission de français, la découverte de Louis