Paris 4 Sorbonne : La rentrée comme vous ne l'avez jamais vue !

Ecrit par

meltyCampus est allé à Paris 4 - directement à la grande et belle Sorbonne - pour interroger quelques étudiants sur leur rentrée. Eh ben, on en a appris de belles...

La Sorbonne resplendit sous ce splendide soleil de septembre, elle est encore plus belle et imposante que dans mes souvenirs. Le bruit de l'eau des fontaines se mélange aux murmures des étudiants. C'est assis sur le rebord d'une de ces fontaines que je rencontre Sylvain, un jeune étudiant en 3ème année de Lettres Modernes Appliquées. Pour lui, sa dernière année de licence commence mal, il a rencontré pas mal de problèmes avec l'administration lors de son inscription et de sa demande de bourse (il ne les accuse quand même pas de sélection illégale, comme ces 33 universités) : "C'est à croire qu'ils le font exprès ! Exprès pour vous décourager d'étudier à la fac' ! Ce serait pas mal que l'État créé des postes dans l'administration de la fac', parce que tout le monde est à cran au final, employés comme étudiants.".

Par contre, Sylvain a un tas de jolies filles dans sa filière ! Mais comment va-t-il faire pour les aborder ? "Les impressionner avec des exposés bétons en classe, lâcher quelques vannes, jouer la carte de l'intello'-décontracté. Puis, y'a pas de secrets, après c'est à la pause clope et à la bibliothèque que les gens se rencontrent et se parlent, classique. Si je suis allé à ma pré-rentrée d'ailleurs, c'est juste pour ça : voir les nouvelles têtes ; et j'ai déjà repéré quelques meufs vraiment mignonnes ! L'année va être très très sympa !", lâche t-il, avec un sourire complice. Et dire que certains croient encore que l'on va à la fac' seulement pour étudier... Ringards !

En parlant de jolies filles et de rencontres, je tombe sur Marie-Lou, une étudiante en 3ème année d'Histoire. Marie-Lou me confie très vite qu'elle s'inquiète pour son avenir, qu'elle a peur de ne jamais réussir à trouver un métier qui lui plaise. Et ce n'est pas cette journée de pré-rentrée qu'elle a eu qui va la rassurer : "Les profs' sont beaucoup trop dans la théorie, pas assez dans la pratique, dans le concret du monde du travail. Mais après, je pense que c'est le propre de la fac', si je voulais être plus confrontée au monde du travail, j'aurais dû faire un BTS ou quelque chose de plus professionnalisant que la fac'." Mais très vite Marie-Lou change totalement de sujet et s'avoue très satisfaite d'être à la fac' pour le côté humain, elle aura fait - et continue d'y faire - de superbes rencontres, et d'autres rencontres plus... incongrues :

"Un soir, dans un des amphis' principaux dans lequel un ami et moi étions restés pour réviser, nous avons entendu du bruit... Sur un des balcons, un couple était en train de faire l'amour ! Avec mon pote, on s'est amusé à les imiter en train de faire l'amour, en poussant d'énormes faux cris de plaisir – je sais, c'est un peu gamin mais on s'est bien marré, surtout quand on les a entendu fuir à toute vitesse et se prendre les pieds dans les bancs de l'amphi', tout en se rhabillant ! Mais quand même, il faisait l'amour dans un des plus beaux amphis' de France ! Classe, nan ?". Sympa, la vie à la Sorbonne quand même ! Cette histoire devrait carrément être rajoutée aux5 raisons de pratiquer pendants tes années à la fac, nan ? Mais meltyCampus a fait une rencontre encore plus dingue (plus coquine et romantique même...), mais ça, ce sera pour le prochain épisode !