Oxford : Une société secrète affiche un sexisme déconcertant

Ecrit par

Une chasse aux renards où les renards sont joués par les femmes et les chasseurs par des hommes : c'est le thème de soirée d'une confrérie étudiante de l'université d'Oxford.

Oxford, à l'instar d'autres universités anglo-saxonnes, n'est pas épargnée par les sexisme le plus décomplexé. La Black Cygnets Society (affiliée au St Hugh's College), une association étudiante de la prestigieuse université, a envoyé aux étudiants de première année les "plus attractifs" une drôle d'invitation ; leur tradition veut en effet que chaque année, une "chasse aux renards" soit organisée au cours d'une soirée. Les renards sont en fait des étudiantes (sommées de marcher à quatre pattes et de couiner) et les chasseurs des étudiants. Un événement des plus sexistes fermement condamné par l'université, et par une grande partie des étudiants.

Oxford : Une société secrète affiche un sexisme déconcertant

Le St Hugh's College a la particularité d'avoir été un collège réservé aux femmes jusqu'en 1986, année au cours de laquelle les hommes ont pu intégrer l'établissement. "Ce collège a été fondé pour assurer l'égalité des femmes" a déclaré la principale, Elish Angiolini au Mirror. "Nous sommes totalement consternés de voir que certains membres de notre communauté appartiennent à ce groupe répugnant et sexiste". Pour "échapper à des mauvais traitements", les "renards" doivent passer neuf obstacles, des bars : plusieurs boissons alcoolisées doivent alors être ingérées. Les Black Cygnets ont été interdits à Oxford en 2008, mais se sont reformés en 2011. L'année dernière, les membres du groupe ont été avertis que des mesures seraient prises contre eux s'ils organisaient une nouvelle soirée à l'extérieur du collège (ils sont déjà persona non grata à l'intérieur de l'établissement) mais sans résultat.

Oxford : Une société secrète affiche un sexisme déconcertant
Oxford : Une société secrète affiche un sexisme déconcertant