Oxford : Un étudiant cherche l'origine d'une insulte

Ecrit par

Vous vous êtes déjà demandé d'où pouvaient provenir les insultes que nous proférons toute la journée ? Et bien, un étudiant d'Oxford l'a fait pour vous ! meltyCampus revient sur l'origine de nos insultes préférées.

Le mot "Fuck" est entré dans l'usage quotidien de tous les anglais. Présent jusqu'à 569 fois dans le dernier film de Martin Scorsese, "Le Loup de Wall Street" (certains étudiants en font une parodie), son origine reste un mystère. Etudiants.ch raconte l'aventure de ce jeune étudiant de l'université d'Oxford qui a décidé de se pencher sur ce mot. Lors de ses recherches, il découvre dans un manuscrit du XVIème siècle les mots "fuckin abbot". Rajoutés à la main dans une écriture gothique, ces mots pourraient se traduire par "putain d'abbé" mais rien n'est sûr. Selon ce dernier, cette inscription qui date de 1528 serait la première occurrence de ce "four letter word" comme disent les anglais. Mais plusieurs recherches montrent que le mot "fuck" serait apparu deux fois entre 1500 et 1528. Une première fois dans le vers : "Non sunt in coeli, quia gxddbov xxkxzt pg ifmk". Interdit à la rédaction, il serait caché derrière "gxddbov" et il permettrait de qualifier les moines. Il serait apparu une seconde fois dans un manuscrit racontant l'histoire d'un palefrenier du roi Edouard 1er surnommé "Fuckebegger". Selon le Huffingtonpost, le mot "fuck" serait originaire de l'Allemagne et désignerait le verbe "frapper" en étant lié aux produits laitiers (on retrouve cette expression dans "battre le beurre"). Au XVIème siècle, ce mot commence à désigner des conduites ambiguës réalisées par des moines, d'où la connotation sexuelle que nous connaissons aujourd’hui. meltyCampus vous laisse découvrir la photo du manuscrit prise par l'étudiant.

Oxford : Un étudiant cherche l'origine d'une insulte

Mais selon la linguiste Mélissa Mohr, il ne faut pas interpréter de manière trop hâtive cette inscription. Pour elle, il est "difficile de dire si "f***in" signifie ici "faire l'amour" comme pour dire "ce type fait trop l'amour pour quelqu'un qui est censé être célibataire" ou s'il est utilisé comme amplificateur pour exprimer son désarroi. [...] Les deux options sont possible, l'abbé en question, John Burton, était un homme dont la morale monastique était douteuse". L'origine des insultes restera un mystère et certains innovent en la matière. Des joueurs de basket décident d'insulter leurs adversaires en les comparant à Justin Bieber.

Source : http://www.etudiants.ch/cms/news/il-etudie-l-origine-des-insultes-20140217