On a testé pour vous le Festival FNAC Live !

Ecrit par

Amis étudiants parisiens, s’il y a bien un rendez-vous qu’il ne vous fallait pas manquer la semaine dernière c’était bien le Festival FNAC Live. Nous, en tout cas, on y était !

On peut dire que le parvis de l’Hôtel de ville de Paris a rarement été autant animé que ces derniers jours. Après, avoir testé pour vous la Summer Break Party by Crédit Mutuel à Disneyland Paris le 11 Juillet, on a voulu aller faire un tour au Festival FNAC Live ce week-end. Du 15 au 18 Juillet, des concerts gratuits étaient en effet organisés en plein Paris. Et qui dit concerts gratuits, dit beaaaaaauuuuucoup de monde, et fêtards comme nous sommes, on ne pouvait pas passer à côté d’un tel événement qui rassemblait autant de jeunes. On a donc décidé d’aller affronter la foule samedi soir (eh oui, la semaine on bosse) pour découvrir The Avener et voir si les Parisiens savaient comment s’ambiancer. Après s’être frayés tant bien que mal un chemin entre toutes les bouteilles de bières par terre, on a réussi à se retrouver pas si loin que ça de la scène et nous n’étions pas peu fiers de nous, on vous le dit ! On est arrivé alors qu’Izia finissait son show et clairement on avait l’impression qu’elle était en transe, NO KIDDING ! Et puis on ne sait pas si elle revenait de la plage, mais elle aurait été en maillot de bain que ça n’aurait pas fait une grosse différence. On lui concède qu’il devait faire bien chaud sur la scène.

On a testé pour vous le Festival FNAC Live !

Une fois Izia repartie à la plage ou à une beach party, c’était au tour de The Avener de s’emparer des platines. Bon alors, concrètement, on ne sait pas pour les autres soirs mais The Avener c’était de la folie ! Le parvis s’est transformé en grand dancefloor electro et il faisait sacrément chaud (sans doute autant qu'au bal des pompiers)! On ne sait plus trop combien de temps le set a duré mais pas assez à notre goût. Notre voix se remet d’ailleurs difficilement de Fade Out Lines et Castle In The Snow. Le grand malheureux de la soirée a sans doute été Mika qui devait performer après. En effet, The Avener venait tout juste de finir quand il a commencé à pleuvoir. Et on ne vous parle pas d’une petite pluie passagère mais d’un vrai déluge qui a créé une panique générale et un exode massif vers les sorties de métro ! Et là, trempés jusqu’aux os (oui oui, les sous-vêtements aussi !), on a assisté à un vrai remake de Titanic avec des gens bloqués derrière les grilles de certaines entrées de métro, sous la pluie. Bref, en y repensant le lendemain, ça nous fait bien rire et, au final, on aura passé une très bonne soirée. Festival FNAC Live testé et approuvé par la rédac’ !