Scandal, Once upon a time, Gossip Girl... Ce que ta série préférée dit de toi !

Ecrit par

Les étudiants et les séries TV, c'est un peu l'histoire d'Obélix et de la potion magique. Nous sommes tous tombés dedans quand nous étions petits. meltyCampus te montre ce que ta série préférée dit de toi :

Choisir son programme TV, c'est la même histoire que lorsqu'il faut prendre un plat sur la carte au restaurant. Quand tu étais enfant dans les années 90, c'était peut-être différent. Désormais sur ton petit écran, il y existe des centaines de chaînes. Dans cette profusion d'émission, il ya des programmes auxquels les étudiants sont plus qu'accros. Nous regardons toutes ces séries géniales par marathons d'épisodes. Que celui qui n'a jamais passé des weekends entiers sur Netflix (ou tout autre site de streaming, ça marche aussi) nous jette la première pierre. D'après Her Campus, il est possible d'en apprendre plus sur l'étudiant que tu es en fonction de ta série favorite. Parce que les plongées cathartiques et cathodiques sont notre spécialité (nous savons aussi jouer du cornet à piston en équilibre sur un pied, mais c'est moins utile) meltyCampus a dressé le top 10 de ces choses que ta série favorite dit de toi. 1. Friends. Dans cette émission, les six colocataires sont toujours solidaires les uns des autres. Tu es une personne sociable, qui a besoin d'être entourée pour se sentir bien. Tu es sans doute un de ces étudiants toujours au courant de tout ce qui se passe sur ton campus. Grâce à ta série préférée, tu as appris 7 choses importantes dans la vraie vie. 2. Greek. Tu es déjà nostalgique de la vie étudiante alors que tu n'es pas encore diplômé. Tu analyses énormément les rapports sociaux qui existent à la fac et tu retrouves les travers des personnages chez toi ou les personnes de ton entourage. Tu es un cérébral, avec un goût prononcé pour la sociologie.

3. Parenthood. Toi, tu as besoin d'une pile de mouchoirs et d'une épaule réconfortante. La vie d'étudiant est difficile pour toi, alors tu te consoles un peu en te disant qu'il arrive encore pire aux autres : divorces, cancer, morts brutales, etc. Tu t'interroges sur le sens de l'existence. Peut-être devrais-tu reconsidérer ton orientation ou t'engager dans une nouvelle activité, un nouveau projet ? 4. How I met your mother. Comme Ted Mosby l'architecte, tu es un/une indécrottable romantique. Avec un brin de superstition, tu t'en remets volontiers au destin ou à la chance dans ta vie personnelle. Pour le moment, ça n'a pas vraiment apporté les fruits que tu espérais. Et si tu décidais de reprendre la barre, plutôt que de te laisser porter par le courant ? 5. Gossip Girl. Tu n'es ni aussi riche, ni aussi insupportable que les héroïnes de la série. Pourtant tu rêves de cette profusion d'excès, de débauche et de cruelles désillusions. Tu as un caractère passionné et tu attends encore de pouvoir prouver au monde ce dont tu es vraiment capable. 6. House of cards. Pour toi, la fin justifie les moyens. Tu approuves et tu admires ceux qui réussissent à contourner les règles sans se faire prendre. Tu aimes à penser que ce type d'arrangement avec la morale commune peut servir des intérêts supérieurs. Tu es un tacticien redoutable. 7. Once upon a time. Au plus profond de ton cœur, tu te sens l'âme d'une princesse Disney. Tu es perdu(e) dans un monde cruel qui n'est pas le tien. Mais un jour, à force de courage et d'abnégation, tu rejoindras ton Eden perdu. Tu es une personne profondément idéaliste.

8. Pretty little liar. Tu aimes le mystère et les sombres secrets qui se dévoilent peu à peu. Ton héros de littérature préféré s'appelle Sherlock Homes. Tu aimes faire travailler la logique de ton esprit. 9. Scandal. Tu es un grand buveur sur cette terre. Quelque part, tu te sens rasséréné quand tu constates les quantités d'alcool que les acteurs ingurgitent durant chaque épisode. Même toi, tu es plus modéré. 10. New York, police judiciaire. C'est une vieille série maintenant, mais tu ne t'en lasses pas. Quelque part, c'est encore plus passionnant que les cours de droit. Enfin, pour connaître l'appareil judiciaire américain. Toi aussi, tu connais ces 10 phrases que les étudiants en droit ne veulent plus entendre.

Source : Her campus