Najat Vallaud Belkacem traque les faux diplômes !

Ecrit par

La ministre de l'éducation nationale lance un système numérique d’authentification nationale des diplômes. Objectif, lutter contre la fraude au CV.

Mentir sur son CV pour le rendre attrayant, c'est parfois bien tentant. Les étudiants ont le choix entre l'originalité comme cette étudiante qui envoie son CV sur Snapchat... ou le mensonge pur et simple. Beaucoup de candidats enjolivent leurs expériences professionnelles, rajoutent une langue qu'ils maîtrisent mal... voire carrément inventent un diplôme qu'ils ne possèdent pas. Les recruteurs français n'ont pas l'habitude d'appeler les établissements pour vérifier. La ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a décidé d'y mettre bon ordre. Selon le Figaro Etudiant, elle a annoncé le 21 janvier 2016 un nouveau dispositif public anti-fraude. Ce service national d'attestation numérique des diplômes sera mis en place à partir de l'année scolaire 2016-2017.

Cet outil fournira "des attestations de diplômes certifiées pour l’ensemble des diplômes nationaux visés par l’État et conférant un grade universitaire." Cela représente 2,1 millions de diplômes par an délivrés par l'État, dont 1,6 millions de diplômes pour le secondaire et 500.000 pour l’enseignement supérieur. Le système devrait permettre d'accélérer et de simplifier les démarches administratives... et débusquer les petits arrangements avec la vérité. En France, un candidat sur deux triche avec son CV. Tout le monde n'est pas plein d'honnêteté et de bonne volonté comme cette étudiante et son CV en carte de vœux. Ils sont même 33% à s'inventer de faux diplômes, qu'ils achètent parfois sur internet (avec une adresse de messagerie électronique de l'établissement, pour faire plus vrai). Le système sera progressivement étendu aux diplômes reçus ces 15 dernières années. Que pensez-vous de cette mesure ?

Source : Le Figaro Etudiant