Mort du lion Cécil : L'université d'Oxford reçoit plus de 500 000 livres de dons !

Ecrit par

La mort du lion Cecil n'en finit plus de soulever l'indignation générale. Au point que l'Université d'Oxford a vu affluer les dons ! meltyCampus vous en dit plus.

La planète entière est encore sous le choc de la mort du lion Cecil, assassiné dans une réserve protégé du Zimbabwe. Les étudiants ont d'ailleurs fait part de leur indignation sur les réseaux sociaux. Le temps de la tristesse a laissé place à celui de l'action, qui a pris le chemin des caisses de l'université d'Oxford. Cette dernière était en contact étroit avec le fameux animal puisque son unité de recherche et de préservation de la faune avait placé un GPS autour du cou de Cecil, dans le but de recueillir des données précieuses sur le mode de vie des lions et leur espérance de vie. Depuis la mort du majestueux lion fin juillet, les dons se sont multipliés. Résultat : en une semaine, l'université a reçu plus de 500.000 livres de dons, soit 785 000 euros ! Elle a d'ailleurs tenu à remercier ses donateurs dans un tweet.

Une preuve de plus, s'il en fallait une, que cet assassinat a touché de nombreuses personnes. Ce tragique événement aura au moins eu le mérite de remettre en lumière un problème endémique dans les pays bénéficiant de réserves animales riches, celui du braconnage. C'est bien pour lutter contre la chasse illégale que les dons vont servir. « Grâce à l'incroyable générosité de ces dons, nous allons œuvrer à la préservation des lions à Hwange (Zimbabwe) et dans les pays voisins. » a assuré le professeur David Macdonald, directeur de cette unité de recherche d'Oxford, une fac qui propose aussi des cours anti-racisme. Concrètement, l'argent servira à former du personnel, mais aussi à équiper les lions de nouveaux GPS et à financer des patrouilles anti-braconnage. Notons aussi qu'après cet émoi planétaire, le Zimbabwe a pris des mesures immédiates contre la grande chasse ( c'est-à-dire les lions, éléphants, léopards...), devenue interdite près de la réserve animalière de Hwange. Avez-vous été touché par l'affaire du lion Cecil ?